La même chose, une commande à Nikolaus et Joachim Latarjet

 

IMG_806

Photo Christophe Raynaud de Lage

 Festival d’Avignon :

 Sujets à vif B : La même chose, une commande à Nikolaus et Joachim Latarjet

 Les Sujets à vif , initiés par le chorégraphe François Raffinot en 1997, présentent diverses formes courtes inspirées du cirque, du théâtre, et de la musique.  Sur la petite scène du petit jardin de la Vierge, romantique et paisible, un chariot rempli à ras bord de boules rouges de jonglage, une lampe, etc. Le calme règne et le public est perplexe.

En effet, Georges Carl (célèbre clown américain (1906-2000) a toujours fait le même numéro toute sa vie. (…) Trois fois par jour et pendant plus de quarante ans, nous annoncent Nikolaus et Joachim Latarjet,  créateurs et interprètes de cette petite forme, surprenante à souhait.

Dans le plus grand silence, deux personnages, chaudement vêtus- une prouesse en cette chaleur d’été-entrent par le fond. L’un porte une chapka et un gros nez rouge ! Ce clown singulier s’empare du chariot, ôte la bâche bleue qui le recouvre, le vide, et dispose sur le plateau, une table, une lampe, et autres ustensiles… l’attention s’intensifie, il va sûrement se passer quelque chose… Suspense et situation des plus burlesques ! L’autre s’avance en bord de scène et lance à haute voix : « Avignon es-tu là ? », le public répond avec ardeur : « Oui ! »

Nikolaus et Joachim, à la fois clowns et musiciens mais aussi chanteurs et acrobates, nous émerveillent. On admire la prouesse de  leurs numéros chorégraphique et acrobatique. Comme celui où le clown au nez rouge et son compagnon, tentent et réussissent à l’aide de deux personnes du public, à élever et à fixer un très long tube d’échafaudage.

Le clown (Nikolaus)  mime ses démêlés irrésistibles avec des cordes ou autres objets. Ce spectacle, entre performance et arts du cirque, nous fait partager les ennuis du quotidien mais aussi les pensées mélancoliques et les malheurs,  ceux des autres ! Avec une finesse et un don indéniables du comique.

Elisabeth Naud

 Le spectacle s’est joué au lycée Saint-Joseph, à Avignon, jusqu’au 14 juillet.   

 

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...