Nouvelles Pièces courtes, par la compagnie DCA, chorégraphie de Philippe Decouflé

 

Nouvelles Pièces courtes, par la compagnie DCA, chorégraphie de Philippe Decouflé

©Charles Fréger

©Charles Fréger

Le public japonais-bien élevé-sera sans doute tolérant quand il verra  l’image un peu caricaturale de son pays qu’a Philippe Decouflé quand il y présentera son spectacle. Tous les clichés (kimonos, éventails, décalage horaire, etc.) sont déclinés dans ce Voyage au Japon, cinquième de ces Nouvelles Pièces courtes. «Ce tableau, dit-il, me donne également envie de développer quelque chose qui m’intéresse depuis longtemps: le cinéma. Je développerais bien cette pièce avec une caméra, plutôt que devant le public».

Oui, mais voilà! La vidéo, trop présente dans cet opus d’une heure trente, donne la curieuse impression que la danse ne suffit plus à ce talentueux créateur! Les séquences courtes, très esthétisantes mais sans invention, portent chacune un numéro projeté sur écran, où les corps enchevêtrés des danseurs composent un chiffre, comme dans cette série des vingt-six lithographies d’Erté, célèbre créateur de costumes et peintre d’origine russe (1892-1990) où les lettres de l’alphabet et des chiffres sont figurés par des corps  féminins. Philippe Decouflé avait acquises certaines de ces lithos à la vente aux enchères, il y a cinq ans, de costumes, affiches et accessoires de l’ancien music-hall des Folies Bergère (voir Le Théâtre du Blog).

Les sept artistes-à la fois danseurs, acrobates et musiciens-sont très impliqués mais on retiendra surtout ici l’exceptionnel travail sur les costumes, véritables œuvres d’art signées Jean-Malo et Laurence Chalou. Bien accueilli par le public, ce divertissement réalisé avec soin, unit de nombreuses formes d’expression artistique mais nous a déçu: malgré quelques belles images poétiques influencées par le surréalisme et la remarquable scénographie d’Alban Ho Van, la danse semble en effet s’être diluée ici au profit de tableaux ludiques qui n’ont malheureusement aucune véritable profondeur…

Jean Couturier

Théâtre National de la danse de Chaillot, 1 Place du Trocadéro, Paris XVIème jusqu’au 12 janvier,  Puis du 22 au 28 avril et du 5 au 9 mai.           

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...