Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, mise en scène d’Anna Chatzisofia

 

Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, traduction de Dimitra Kondylaki, mise en scène d’Anna Chatzisofia

26828917_10159801863265034_1233770705_oLa pièce (2007) fondée sur des éléments autobiographiques  est un long  monologue, avec parfois des voix intervenant depuis les tréfonds de la substance émotionnelle du protagoniste et qui forment une mosaïque d’informations, d’ordre cognitif, esthétique et sentimental… Dans un délire linguistique finalement contrôlé par Guillaume Gallienne qui narre devant le lecteur et/ou  spectateur, des menus détails de sa vie et la relation du jeune  homme qu’il était, avec ses proches, et notamment avec sa mère qui s’adresse toujours à lui comme s’il était une fille ! Et son entourage lui a insufflé l’idée qu’il n’est pas un être masculin mais qu’il possède une présence féminine. Il cherche donc à imiter la voix et le comportement des femmes pour satisfaire sa mère qui le traite comme un homosexuel. Ce monologue décrit la trajectoire d’une conscience masculine vers sa maturité et,  chemin faisant, il découvre son identité sexuelle, alors que son expression raffinée l’avait fait ranger du côté des « différents ».

Il confesse ses moments de doute mais aussi parfois de certitude. Guillaume souffre car sa vie entière est fondée sur une espèce de malentendu. Déchiré, il ne sait quelle orientation sexuelle choisir  et il se sent garçon alors que les autres le considèrent comme une fille. Et la vie le conduit vers les femmes. Même s’il est depuis toujours un enfant ordinaire. Avec un sens  de la masculinité  malgré sa finesse, ses peurs et son comportement élégant.
Plus tard, il rencontrera la femme de sa vie, se mariera avec elle mais sans jamais convaincre sa mère de son choix. Comme si elle voulait toujours le posséder, elle considère les autres femmes comme des adversaires !

Anna Chatzisofia réussit à établir une communication directe entre le comédien et le public, tout en soulignant le comique de ce monologue. Seul décor-imaginé par Evelyne Sioupi-la loge du comédien où chaque objet a des connotations qui complètent sa parole. Comme cet éventail, objet extatique, symbole de la  vie de Guillaume jeune où, dans ses souvenirs, le garçon et la fille se juxtaposent. Périclès Lianos incarne Guillaume Gallienne avec beaucoup de bonne humeur et sans  scepticisme; il change de voix pour animer la parole des autres personnages et réussit à contrôler ses gestes pour éviter toute parodie.
Un remarquable monologue très maîtrisé par Périclès Lianos…

Nektarios-Georgios Konstantinidis

Théâtre Alkmini, 8-12 rue Alkmini, Athènes. T.: 0030 210 3428650

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...