Vingt-cinquième festival des arts de la rue à La Chaux de fonds (Suisse)


Vingt-cinquième festival des arts de la rue à La Chaux de fonds (Suisse)

Manu Moser organise depuis longtemps ce festival International de Théâtre de rue avec cette année plus d’une d’une centaine de pièces dans cette jolie ville,  et plusieurs milliers de spectateurs… Des bénévoles collectent les dons… bien utiles pour compléter les subventions. L’inauguration officielle se fait dans la rue autour de discours simples et d’un buffet. Manu Moser annonce que l’ancienne présidente de l’association est devenue Présidente de la Suisse et que la ville a retrouvé sa prospérité !

Riez sans modération par la compagnie Réverbère

C’est un spectacle qui a beaucoup été joué depuis sa création en 2004, et que l’on pourrait qualifier de jonglerie burlesque. Un bonimenteur envoie une balle avec sa bouche, son comparse la rattrape avec la main et lui renvoie. On le fait asseoir dans le  fameux fauteuil d’Emmanuelle, une poupée Barbie à la main, qu’il va fouetter. Plusieurs numéros se succèdent  et les artistes font porter les barrières aux spectateurs. Le bonimenteur porte  une barrière en équilibre sur sa bouche, et munit le public de grandes cannes à pêche, un enfant lance son diabolo qu’il rattrape. Vingt-cinq ans sans l’aide de l’Etat », dit-il,  et tout le monde doit mettre les bras en l’air…

Image de prévisualisation YouTube

Pelat de Joan Català

L’artiste arrive, seul, avec un lourd poteau qu’il porte sur l’épaule  et un seau en zinc. Dans ce solo plein d’humour, inspiré des fêtes catalanes  autour du mât de cocagne, il installe  ce poteau qu’il fait tenir debout grâce à quatre spectateurs qu’il a soigneusement choisi. Il leur conseille des positions, leur attache des cordes à la taille, les fait s’éloigner aux quatre coins, les fait chanter et moduler leurs voix. On se tape sur l’épaule, on se tient par la ceinture, on se penche en arrière, chacun prend une corde, s’y attache. L’animateur lance une chorale dans le public, entasse trois spectateurs derrière les porteurs, monte au sommet du poteau, où il se tient debout. Dans un silence absolu des participants recrutés et du public. Une performance impressionnante qui  a valu à Joan Català, des  applaudissements chaleureux.

Image de prévisualisation YouTube

Le Hamster,  ce tyran qui fait la roue tout le temps, spectacle de la compagnie du Myocarde,  librement inspiré des ouvrages du Dr Serge Marquis, texte et mise en scène de Charlotte Garet, musique et son de  Roman Gigoi

Interprétés par Annabelle Hanesse et Elouan Hardy, un homme se frotte les mains, et une femme se concentre : »Je vous propose un exercice de respiration. Relâchez toutes les tensions. Je vous prose de fermer les yeux ». Est-ce que certains manquent d’harmonie ? On peut être heureux en huit jours ! » Il nous montre des photos sur son téléphone portable, il se met un seau sur la tête, «Je voulais être le canard de Suez ». Elle court tout autour, « Allez y c’est ça , je ne sers à rien (…) c’est le plus grand risque de l’existence ! » On leur demande de tuer leur hamster. Réponse: «Jette l’ordinateur qui demande de tuer le hamster ! »
Un spectacle insolite…

Image de prévisualisation YouTube

Edith Rappoport

Spectacles vus le 6, 7 et 8 août, Plage des Six Pompes, La Chaux-de-Fonds (Suisse)jusqu’au 11 août. T. : 41 32 967 89 95.

Riez sans modération:  le 17 Août  à l’Ile d’Aix (17) ; le 29 août  à  Poitiers (86);  le 31 août  à Melle (79) . Le 1 septembre  Saint-Secondin (86) . Le 2 septembre à Dinard (35) ; le 7 septembre  à Cazaux (33).

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...