Multiple-s conception et chorégraphie de Salia Sanou

 

Multiple-s conception et chorégraphie de Salia Sanou
`

Le spectacle se compose de deux parties : De vous à moi, où Salia Sanou danse avec l’écrivaine Nancy Huston, et De vous beaucoup de vous, un pas de deux, qu’il interprète avec Germaine Acogny. La nouvelle création du chorégraphe contraste avec les amples et spectaculaires distributions de ses récentes pièces Clameur des Arènes et Du désir d’horizons (voir Le Théâtre du blog ). Il s’accorde ici « un temps de pause pour s’interroger sur ce qui nous engage » ( …) Ça m’a amené, dit-il, à revenir à une forme plus simple, intime, recentrée. A la rencontre d’autres disciplines artistiques.»

©Christophe Péan

©Christophe Péan

 La  pièce  comprendra bientôt un troisième volet : Et vous serez là, où il danse cette fois avec le compositeur Bab-x qui signe la musique de Multiple-s. 

« Pourquoi née ici, plutôt que là puis transportée d’ici à là » : Nancy Huston esquisse quelques pas, sage, un peu guindée, dans son costume blanc. Elle s’enhardira plus tard, guidée par Salia Sanou, sans cesser de parler, de raconter son appartenance au Nord, et ses névroses; de son écartèlement entre deux langues ( le français et l’anglais) «cassée en deux»;  de son itinéraire d’intellectuelle et féministe franco-canadienne…

Le chorégraphe l’accompagne de ses mouvements fluides et de ses regards bienveillants, jusqu’à ce qu’ils  trouvent, ensemble, un vocabulaire commun entre mots et gestes. «C’est la première fois qu’on me demande de danser», avoue la romancière, en précisant qu’elle a suivi des cours dans sa jeunesse et pendant l’écriture de La Virevolte, pour se mettre dans la peau de son personnage. Salia Sanou a choisi Nancy Huston « pour la force de son récit. Dans désir d’horizon, j’étais parti de ses textes sur l’exil, sur le chaos du monde. »

 

©Christophe Péan

©Christophe Péan

Le second duo met face à face le chorégraphe et celle qui lui a tout appris, Germaine Acogny. La «mère de la danse africaine» s’est produite avec les plus grands chorégraphes et a formé des générations d’artistes, depuis 1968 où elle fonda sa première école, à Dakar. Elle a développé son propre style : la danse africaine moderne, à partir des danses traditionnelles et modernes, africaines comme occidentales. « J’ai créé une technique de danse où le dos est important : la colonne vertébrale, c’est le serpent de vie».

De vous beaucoup de vous exprime la révérence de Salia Sanou envers son professeur ; celle-ci  l’accompagne de sa bienveillance  sur le plateau, avec une grande économie de gestes et de déplacements. Sa cane ancre au sol son port altier et le plus infime de ses mouvements respire l’harmonie. En l’invitant, Salia Sanou veut évoquer «la question de la mémoire et de la transmission ; comment la danse nous permet de s’élever et de transmettre. «Il ne faut pas oublier de s’enraciner», conseille pour conclure Germaine Acogny à son élève… 

Dans l’intimité de ces pas de deux, chacun(e) s’exprime simplement, avec ses propres moyens artistiques, selon son vécu mais, dans le fond, il est question d’identité, d’exil, de racines pour trouver du sens à un univers en vrac. «Il faut toujours revenir dans votre pays», dira Germaine Acogny, qui continue d’enseigner au Sénégal dans son Ecole des sables. «Je suis moins enracinée qu’eux, c’est ce qui me manque», déplore  Nancy Huston.

 Multiple-s part en tournée en attendant le troisième volet avec Bab-x, en 2019,. L’auteur-compositeur et interprète tisse musique, textes poétiques et politiques pour dire, lui aussi, le chaos du monde.

 Mireille Davidovici

Spectacle vu le 28 septembre  aux Francophonies en Limousin, à Limoges

Le  21 décembre : Festival Dialogue de corps / Ouagadougou : De vous à moi et De beaucoup de vous.
Le 9 avril: Théâtre Sorano et La Place de la Danse CDC de Toulouse: De vous à moi et De beaucoup de vous.
Le 8 juin: Théâtre de La Raffinerie/Charleroi Danse à Bruxelles : De vous à moi ,  De beaucoup de vous et Et vous serez-là.

En juin: Montpellier danse : De vous à moi , De beaucoup de vous, et Et vous serez-là.

 


Pas encore de commentaires to “Multiple-s conception et chorégraphie de Salia Sanou”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...