Livres et revues

Livres et revues

Corps Marron Les Poétiques de marronnage des dramaturgies afro-contemporaines de Sylvie Chalaye

  88367Ce livre propose «une descente au cœur de cet autre théâtre,  né dans l’espace francophone mais loin des canons occidentaux et qui impose son  inventivité, comme la jazz l’a fait dans le champ sonore. » Un théâtre qui s’inspire d’une pratique héritée de l’esclavage: le marronnage : « Une aptitude à trouver de l’espace là où on ne vous en laisse pas, à travailler dans le pli, à jouer les masques.» Sylvie Chalaye enseigne depuis des années  les dramaturgies contemporaines d’Afrique et des diasporas à l’Institut de Recherches en Etudes Théâtrales, à la Sorbonne-Nouvelle. Elle fait part ici des travaux du Laboratoire de recherche qu’elle dirige: Scènes francophones et écritures de l’altérité.

 «Le miracle n’est pas de marcher sur l’eau mais sur la terre»,  écrit Kossi Efoui dans La Tragédie. Le dramaturge togolais fait partie de ces «enfants terribles des Indépendances » qui se sont rencontrés dans le giron de la francophonie : au festival de Limoges, comme au T.I.L.F., créé à Paris par Gabriel Garran. L’Ivoirien Koffi Kwahulé, le Tchadien Koulsy Lamko, le Malgache Jean-Luc Rahimanana ou la Guadeloupéenne Gerty Dambury ont été rejoints, dès les années 2000, par une nouvelle vague tout aussi turbulente, inventant une dramaturgie «inédite, voire hérétique.» On retrouve dans cette étude, de nombreux auteurs dont certains ont pris le chemin des scènes francophones, françaises et internationales mais on ne saurait ici les citer tous. Le  Théâtre du Blog  évoque régulièrement certains d’entre eux dans ses articles, dont dernièrement Hakim Bah, Guy Régis Jr., Gustav Akakpo …

 L’ouvrage nous invite à plonger dans cet univers du « marronnage» qui consiste «à se créer un espace d’invention en territoire dominé (…), c’est-à-dire à reconstruire son royaume au-dessus du vide. » notamment à travers le «corps marron». Pour Dieudonné Niangouna dans Acteur de l’écriture : «La bouche n’est qu’un tuyau, c’est le corps qui écrit». 

 Le corps dans tous ses états : combattant, musical, animal, absent, cadavre, voire cannibale, s’exprime à travers ces voix poétiques et politiques. Elles disent haut et fort notre monde contemporain, vu à l’aune d’écritures à la fois singulières et plurielles.

 Corps Marron, d’un style fluide et imagé et comportant une importante bibliographie et des photos, est un guide précieux pour découvrir un théâtre peu connu, encore moins étudié, et qui remonte aux sources mêmes de l’acte théâtral universel. Etudiants, metteurs en scène, enseignants ou simples curieux y trouveront de quoi lire, jouer, penser.


Mireille Davidovici

Éditions Passage(s) (Caen)

 La Marionnette Laboratoire de théâtre d’Hélène Beauchamp

88121Cet ouvrage savant et très riche étudie les  théories et dramaturgies de la marionnette entre 1890 et  1930 en Espagne, France, et Belgique. L’auteure revient sur l’histoire de cet objet théâtral, resté marginal et populaire jusqu’au XIX ème siècle et maintenant entré dans le champ du « grand » théâtre. Elle aborde aussi  un mouvement  artistique subversif, la « flamme marionnettique“  à la fin du XIX ème siècle et explore un répertoire écrit pour la marionnette vers 1900 par Alfred Jarry, Paul Claudel, Federico Garcia Lorca, Ramón María del Valle-Inclán, Maurice Maeterlinck ou Michel de Ghelderode.

 Enfin l’auteure s’interroge sur la marionnette contemporaine pour savoir si son intégration à la scène théâtrale actuelle lui a ôté le caractère subversif qu’elle a pu avoir autrefois. Certains metteurs en scène l’ont déjà utilisée pour appuyer un propos critique et politique comme avec Les Aventures du brave soldat Svejk de Jaroslav Hašek «marionnettisé» par Erwin Piscator en 1927, Peter Schumann avec son fameux Bread and Puppett dans les années 1970, ou plus récemment Andrea Novicov en 2005 avec La Casa de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca

 Quelque 454 pages! Ce volume spécialisé et remarquablement documenté, demande sans doute un effort mais une table des matières et une bibliographie conséquente aident à se repérer, voire à aller plus loin dans les recherches.

M. D.

Éditions de l’Institut  International de la Marionnette à Charleville-Mézières.

 

Théâtral magazine 75, janvier 2019

tm75-une-dany-boon  Dernière parution de ce magazine consacré au théâtre privé comme public. Un édito de Gilles Costaz , un papier sur Dany Boon joue dans la nouvelle pièce de Sébastien Thiéry, Huit euros de l’heure, au théâtre Antoine.

Il y aussi comme d’habitude de (trop?) nombreux interviews entre autres d’acteurs et metteurs en scène:  Marina Foïs, Angelin Preljocaj, Thomas Ostermeier, Denis Lavant, Philippe Torreton, David Geselson, Ahmed Madani, Benjamin Lazar, Pierre Guillois…
Mais aussi un éclairage sur Le Misanthrope de Molière dans différentes mises en scène de Jean-Pierre Vincent à Peter Stein. Et un dossier sur ce que on appelle le « théâtre immersif » ou participatif où le pire côtoie souvent le meilleur avec le suppression de toute frontière entre acteurs et public ce qui oblige à repenser la scénographie (souvent en rond) d’un spectacle et on demande à quelques vrais (ou faux!) spectateurs d’intervenir comme dans le dernière mise en scène d’Arnaud Blanckaert (voir Le Théâtre du Blog).

Philippe du Vignal

Théâtral Magazine, en vente dans les librairies spécialisées ou par abonnement. Prix de ce numéro: 4,50€.

 


Pas encore de commentaires to “Livres et revues”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...