Songs, mise en scène de Samuel Achache, direction musicale de Sébastien Daucé

Songs, mise en scène de Samuel Achache, direction musicale de Sébastien Daucé

 ©Jean-Louis Fernandez

©Jean-Louis Fernandez

«Nos songs naviguent au gré des plus belles plumes de compositeurs de 1630 à 1690 » annonce avec enthousiasme Sébastien Daucé, organiste et claveciniste. Quel bonheur et quelle rareté d’entendre et de voir interprétés ces grands artistes du baroque : John Coperario, Robert Johnson, Matthew Locke, John Banister, William Lawes, Martin Peerson et encore quelques autres tout aussi magnifiques.
Sur scène, des parois toutes recouvertes de cire blanche, dégoulinantes en ruisseaux blanchâtres et fragmentés. Comme des stalactites accrochées à des murs de glace, rappelant aussi le phénomène de la transformation et de la mélancolie : « « Du temps qui passe. Les objets emprisonnés dans la cire seront comme des fossiles pétrifiés. »

Le blanc domine, et subitement coup de théâtre !  Entre atmosphère lunaire ou de la fin des Temps, arrive soudain par l’entrée du public, une mariée en robe blanche! Au passage, et sur sa lancée, elle demande où sont les toilettes et donne un baiser d’amour à un garçon élégant. Est-ce le futur marié ? La cérémonie ne va pas tarder et l’excitation règne. L’extravagance est au rendez-vous, et le public étonné se demande comment peut-on, dans ce décor, faire entendre ces songs du XVII ème siècle et est impatient que la musique et le jeu commencent !  C’est là toute la prouesse et la jubilation de cette création où l’espace et son décor ne cessent d’être mouvants, organiques.

« Déplacements, transformations et que nous traduirons en jeux et chants. Nous allons tenter ici de trouver l’écrin de ces paroles qui traversent les âmes et les siècles » disent  Samuel Achache, et Sébastien Daucé qui dirige un des plus prestigieux ensemble baroque en France. Ils créent ici un spectacle original, drôle et mélancolique et offrent à ceux qui ne sont pas familiers de la musique baroque, ou de la musique classique tout simplement, une belle et enrichissante rencontre. Le théâtre et la musique se retrouvent ensemble!  Originale, remarquable de qualité, Lucile Richardot mezzo-soprano à la voix  profonde et envoûtante, nous émerveille !  Tout comme  l’ensemble de la troupe, comédiens et chanteurs. Samuel Achache et Sébastien Daucé ont souhaité faire une expérience «Pour trouver, disent-ils, comment musique et théâtre peuvent interagir, notamment en réunissant sur le plateau  musiciens et comédiens.» Une expérience réussie haut la main !

Elisabeth Naud

Jusqu’au 20 janvier, Théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de la Chapelle, Paris X ème. T.: 01 46 07 34 50. 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...