Une vie politique, conversation entre Noël Mamère et Nicolas Bonneau, conception Nicolas Bonneau, co-mise en scène Caroline Melon

Une vie politique, conversation entre Noël Mamère et Nicolas Bonneau, conception de Nicolas Bonneau et co-mise en scène avec Caroline Melon

9F1E4622-6728-4528-AD05-3B4F12FCBBEBNicolas Bonneau pratique un travail de collecte pour créer ses spectacles (voir l’article précédent Qui va garder les enfants? créé le mois dernier dans ce même théâtre). Cette étrange conversation relève du théâtre mais  aussi de la politique. En juin 2017, avec la complicité du festival Chahuts à Bordeaux, Nicolas Bonneau a convié Noël Mamère, alors député-maire de Bègles, à une rencontre inédite sur un plateau de théâtre. Dans le prolongement des Portraits ordinaires, une de ses précédentes créations, le metteur en scène l’a suivi et l’a interrogé sur sa vie de journaliste puis d’élu. Noël Mamère lui répond au-delà des idées reçues et acceptera d’entrer donc en scène pour se soumettre aux questions… Franchement et sans tabou.

Il parle ici de ses trente années de vie publique, de sa campagne présidentielle, du premier mariage gay qu’il célèbrera à la mairie de Bègles en 2.004 en toute illégalité. Malgré 4.000 lettres de menaces, il n’a pas cédé! « Le mariage est une construction sociale et la procréation n’est pas la condition de sa validité; sinon, il faudrait annuler les unions sans enfants. »  « Le rôle d’un politique n’est pas de se taire pour ne pas gêner. Il faut créer le débat. J’en prends le risque, et j’accepte le terme de provocateur. » L’avenir lui donnera raison. Il parle aussi de ses interventions comme député  à la tribune à l’Assemblée Nationale, d’un fauchage de plants O.G.M auquel il a participé. Là aussi, il aura une attitude de veilleur tout à fait positive. Les questions s’affichent sur écran et il a quelques minutes pour y répondre, avec un minutage précis.

Une rencontre inattendue: on a en effet du mal à croire qu’un homme politique aussi connu  vienne parler de lui sur une scène parisienne. Un spectacle surprenant, ludique mais aussi fort instructif…

Edith Rappoport

Le spectacle a été joué au Théâtre de Belleville, 94 rue du Faubourg du Temple, Paris XI ème. T. : 01 48 06 72 34.

 


Archive pour 28 février, 2019

Une vie politique, conversation entre Noël Mamère et Nicolas Bonneau, conception Nicolas Bonneau, co-mise en scène Caroline Melon

Une vie politique, conversation entre Noël Mamère et Nicolas Bonneau, conception de Nicolas Bonneau et co-mise en scène avec Caroline Melon

9F1E4622-6728-4528-AD05-3B4F12FCBBEBNicolas Bonneau pratique un travail de collecte pour créer ses spectacles (voir l’article précédent Qui va garder les enfants? créé le mois dernier dans ce même théâtre). Cette étrange conversation relève du théâtre mais  aussi de la politique. En juin 2017, avec la complicité du festival Chahuts à Bordeaux, Nicolas Bonneau a convié Noël Mamère, alors député-maire de Bègles, à une rencontre inédite sur un plateau de théâtre. Dans le prolongement des Portraits ordinaires, une de ses précédentes créations, le metteur en scène l’a suivi et l’a interrogé sur sa vie de journaliste puis d’élu. Noël Mamère lui répond au-delà des idées reçues et acceptera d’entrer donc en scène pour se soumettre aux questions… Franchement et sans tabou.

Il parle ici de ses trente années de vie publique, de sa campagne présidentielle, du premier mariage gay qu’il célèbrera à la mairie de Bègles en 2.004 en toute illégalité. Malgré 4.000 lettres de menaces, il n’a pas cédé! « Le mariage est une construction sociale et la procréation n’est pas la condition de sa validité; sinon, il faudrait annuler les unions sans enfants. »  « Le rôle d’un politique n’est pas de se taire pour ne pas gêner. Il faut créer le débat. J’en prends le risque, et j’accepte le terme de provocateur. » L’avenir lui donnera raison. Il parle aussi de ses interventions comme député  à la tribune à l’Assemblée Nationale, d’un fauchage de plants O.G.M auquel il a participé. Là aussi, il aura une attitude de veilleur tout à fait positive. Les questions s’affichent sur écran et il a quelques minutes pour y répondre, avec un minutage précis.

Une rencontre inattendue: on a en effet du mal à croire qu’un homme politique aussi connu  vienne parler de lui sur une scène parisienne. Un spectacle surprenant, ludique mais aussi fort instructif…

Edith Rappoport

Le spectacle a été joué au Théâtre de Belleville, 94 rue du Faubourg du Temple, Paris XI ème. T. : 01 48 06 72 34.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...