Jean-Pierre, Lui, Moi, de et par Thierry Combe

 

Jean-Pierre, Lui,  Moi de et par Thierry Combe

F2352680-5902-43CD-840F-873AD9FBA18F Comment vivre avec un frère handicapé ? Thierry Combe n’y va pas par quatre chemins et pose d’entrée de jeu cette question au public, quitte à le mettre mal à l’aise. Mais bientôt, il saura le dérider avec un humour bon enfant.  Dans un décor ambulant destiné au plein air ou à toute salle polyvalente: une enceinte de bois où l’on s’assoit sur des tabourets, il délimite ses espaces de jeu : ici, Père-Mère , ici, le lieu du handicap, là, sa place à Lui dans cette histoire, une place qu’il a dû trouver. Il interprète tous les personnages :  le sien, ses parents, les éducateurs et surtout Jean-Pierre et pose les jalons de ce récit riche en anecdotes. Découverte fortuite du handicap par les parents : un séisme. Conséquences de la maladie sur la famille et sur ce petit frère (Lui) qui nait cinq ans après. Visite au foyer où réside Jean-Pierre devenu adolescent, puis adulte…

 L’acteur-auteur nous amuse et nous émeut, caricaturant gentiment des situations délicates comme le regard des autres sur Jean-Pierre. Un frère hors du commun dont il donne une image positive. Thierry Combe a l’art et la manière d’impliquer les spectateurs, jusqu’à en faire participer quelques uns qui se prêtent volontiers au jeu. Il aborde avec pudeur et  décontraction un  thème grave et délicat, dénonçant les tabous, provoquant rires et gêne. Sous le soleil  du onzième arrondissement parisien, dans le cadre du festival des arts de la rue Onze Bouge, ce jeune homme venu de Planoiseau, en Haute-Seille dans le Jura, où il a implanté sa compagnie Pocket Théâtre en 2006, nous apporte un brin de fantaisie.  Il a développé au Colombier des Arts, un projet innovant de permanence artistique et culturelle auprès des publics éloignés du théâtre et sa compagnie propose actuellement plusieurs types de spectacle (salle ou rue).

L’auteur-acteur , pendant une heure quarante-cinq conduit le public dans les méandres d’une vie bousculée par ce grand frère qui finalement, est devenu, dans la peau de son cadet, un héros de théâtre. Thierry Combe en convient  : « Fiction et réalité, une frontière avec laquelle je m’amuse avec malice depuis plusieurs créations et que j’avais envie de questionner une fois de plus avec Jean-Pierre, Lui, Moi. »

 Mireille Davidovici

 Spectacle vu le 1er juin au festival Onze Bouge (vingt-troisième édition), stade Thiéré, Paris  (XI ème).

 Le 14 juin, festival Pont des Arts, Pontarlier (Doubs). 

Du 9 au 21 juillet, Festival Villeneuve-en-Scène, Villeneuve-lès-Avignon (Gard). T. : 04 32 75 15 95

Du 8 au 10 août , festival L’été de Vaour, cour de l’Hôtel du Parc, Vaour (Tarn).
 
Les 13 et 14 septembre, festival Collin’Art, Sombernon (Bourgogne) ; du 19  au 22 septembre,  Quelques p’Arts, Boulieu-lès-Annonay (Ardèche)  et du 25 au 28 septembre, Territoire Bresse Haute-Seille (Jura).

Les 2 et 3 novembre, Festival Maynats, Bagnères de Bigorre (Hautes-Pyrénées) ; les 6 et 7 novembre, Jegun (Gers) ; les 9 et 10 novembre, Verdun-sur-Garonne (Tarn-et-Garonne) ; du 12  au16 novembre, ARTO, Toulouse (Haute-Garonne) ; les 19 et 20 novembre, Derrière le Hublot, Capdenac (Lot).
Du 6 au 8 février, Théâtre du Briançonnais, Briançon (Hautes-Alpes) et du 14 au 16 février,  Palais des Beaux-Arts Charleroi (Belgique).

Pocket Théâtre, 80 rue Saint-Antoine, Planoiseau (Jura). T. : 09 52 87 62 76.

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...