Carte Blanche à Laurent Hilaire : Le Lac des Cygnes

Carte Blanche à Laurent Hilaire : Le Lac des Cygnes.

AFFICHE-L-HILAIREpdf-pages-367x520A l’initiative de Lisa Martino, responsable du Paris de la Danse  au Théâtre de Paris, l’ancien danseur-étoile de l’Opéra National, Laurent Hilaire revient accompagné des étoiles du ballet du Théâtre Stanislavski à Moscou, Oxana Kardash et Ivan Mikhalev.

En 2017, nommé directeur du Ballet de ce Théâtre, il entreprend un travail de fond avec son groupe de danseurs sur le répertoire classique et contemporain et cherche à redonner de la valeur à ce Ballet, basé  près du mythique Bolchoï à l’imposante et inégalable aura internationale.
Avec cette répétition publique autour de fragments du Lac des Cygnes, la technique de haut niveau de ces danseurs russes frappe d’emblée : les portés paraissent se faire sans effort et vite, comme les figures de danse classique.

Laurent Hilaire corrige ses artistes, en interrompant plusieurs fois leurs envols, avec une volonté de décrypter chacun de leurs gestes et de leur donner un sens. «Une femme avec des plumes, cela ne court pas les rues» dit Laurent Hilaire à Ivan Mikhalev pour lui faire comprendre l’étrangeté de la situation ! Il explique le sens de chaque mouvement, ce qui, pour le spectateur néophyte, est d’une grande utilité : difficile en effet de décoder cette gestuelle, gracieuse mais parfois un peu hermétique. Cette version du Lac des Cygnes est celle de Bourmeister présentée à l’Opéra de Paris en 1950; la remplaça en 1984 celle de Rudolf Noureev qui donna à ce ballet une couleur plus psychanalytique. A l’occasion de cette dernière version, Laurent Hilaire avait été nommé Etoile. Une fois la séance de répétition terminée, les danseurs, cette fois-ci en costume, nous livrent un bel extrait de  ce ballet.

Dans le cadre de ce festival, le théâtre de Paris va accueillir aussi, De New York à Paris, avec les danseurs du New York City, une pièce emmenée par Daniel Ulbricht, directeur artistique des Stars of American Ballet et ceux de l’Opéra de Paris. Ils ont formé un groupe créé par Alessio Carbone, Les Italiens de l’Opéra.
Et du 13 au 16 juin, Pétia Iourtchenko offrira une soirée tzigane, suivie d’un souper russe dans le foyer du théâtre le 17 juin ; enfin, la Kibbutz contemporary dance company présentera sa dernière réalisation du 21 au 23 juin.

Jean Couturier

Spectacle vu le 3 juin au Théâtre de Paris, 15 rue Blanche, Paris (IX ème). T. :01 42 80 01 81.

 


Pas encore de commentaires to “Carte Blanche à Laurent Hilaire : Le Lac des Cygnes”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...