Festival Cergy soit

2013-cergySoit-parc-francois-mitterrand-photo-Dominique-Chauvin

Festival Cergy, Soit!


Créé en 1998 à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), ce festival annuel des arts de la rue et du cirque dirigé par Nathalie Cixous, est implanté en plein cœur du quartier Grand-Centre. Il rassemble pendant trois jours de septembre, plus de 40.000 spectateurs et accueille quelque cinquante compagnies pour une centaine de représentations. Cergy, Soit ! est un rendez-vous populaire mais intransigeant quant à l’excellence artistique. L’entrée aux spectacles est gratuite pour favoriser la mixité du public, avec une programmation très variée:  théâtre, cirque, marionnettes, danse, musique… Un festival de dialogue entre les formes artistiques élaborées par de jeunes compagnies et par d’autres confirmées.
Etat des lieux avec six spectacles, dont L’Homme Debout sur le thème de l’exil…

Vol d’usage par la  Compagnie Quotidienne

Deux acrobates à vélo tournent en rond autour de la piste, le vélo tombe.  Ils dévisagent le public, l’un d’eux remonte sur le vélo, l’autre fait du stop… Pris par son compagnon, il monte sur le guidon, pédale avec une jambe puis éjecte le conducteur. Des sangles descendent, le vélo tombe mais il parvient à les enfiler et redescend en grand écart, tourbillonne. «Tous les matins, je prends mon vélo pour aller au boulot !» Un spectacle brillant avec une série d’équilibres périlleux, voltiges, galopades, sauts à l’envers et autres acrobaties tout à fait étonnantes…

Slash ou l’Homme D par le Slash Frichti Concept de Brendan Le Delliou

Il décide de jouer sa vie aux cartes et répond à un coup de fil : «A l’heure pile, je dois être à l’heure pile !» Il se lève, virevolte, s’assied,  danse, tombe…Il enlève sa veste, sort une pomme de son sac : «Pile, je la mange et face,  je la range ! « (…) « Je vais me reposer et faire tout et n’importe quoi ! Moi, je ne supporte plus les cadres, assis, je suis déjà assis… Je m’en vais, je glisse, je continue mon chemin, ni à droite, ni à gauche, nulle part. On va dans le mur.»

Il lance alors un gros dé, se déshabille, puis danse avec ce dé. « Partir en vacances ou à l’hôpital, je prends les armes, je veux pouvoir leur faire peur et mourir, sauver le monde en superstar ! »  Il y a ensuite  un gros dé qui s’ouvre avec de petits dés à l’intérieur. Il danse sur ce gros dé puis répond à un coup de fil, prend une pomme et la mange. Un spectacle insolite, virevoltant et plein d’humour…

Respire, une traversée funambule par  Les Filles du Renard pâle

Une funambule au-dessus de la piscine. Elle s’allonge sur le ventre avec sa perche, se pend par les bras, fait le cochon pendu, puis s’accroupit et s’allonge sur le fil. Brillante prestation mais d’autres spectacles  nous appellent!

Gromic The magic Show 

Un clown en pardessus avec chapeau et mitaines arrive sur une musique de jazz. Il sort des tissus plastiques blancs de sa bouche et de ses oreilles, les mange, puis enlève son pardessus. Sur une musique de film, il se met à boxer, fait semblant de se couper le pouce qu’il mange. Puis il choisit dans le public une enfant qui doit l’imiter mais elle ne le fait pas. Il s’en sert alors comme d’une marionnette. A la fin de ce spectacle silencieux, éclate la musique d’YMCA du groupe Village People. Puis ce clown belge propose des câlins gratuits….

Mo et le Ruban rouge  par L’Homme Debout

Fondée à Poitiers il y a huit ans par Benoît Mousserion, la compagnie construit des marionnettes géantes en osier, en collaboration avec les habitants  et travaille autour du thème  de l’exil et des migrations… Une marionnette blottie sur elle-même avec un gilet de sauvetage orange: c’est un enfant séparé des siens et qui dort… On vient lui apporter un cadeau dans une boîte au ruban rouge mais il n’arrive pas à l’ouvrir. Il se réveille, seul et lentement se lève. Commence alors une série d’épreuves et nous le suivons dans les allées du parc, jusqu’à une place centrale entourée de piquets. Des aides vont enfermer l’homme debout derrière des dizaines de rouleaux de papier collant, jusqu’à ce qu’on ne distingue plus que le sommet de son crâne.

On finira par mettre le feu à cette barrière qui s’effondre. Mais le cadeau refuse de révéler  à celui qui cherchait à découvrir ce qu’il contenait et qui ne l’a toujours pas trouvé. Une étonnante recherche sur les buts de la migration que nous refusons, nous, égoïstes pays riches. Une belle émotion devant ce spectacle insolite et ludique réalisé avec l’aide de nombreux bénévoles. Malgré la gravité du thème, un travail en cours qui aura plusieurs chapitres… Donc à suivre.

Edith Rappoport

Spectacles vus à Cergy-Pontoise ( Val-d’Oise) le 22 septembre.

 


Pas encore de commentaires to “Festival Cergy soit”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...