Projection du film : Le Soulier de satin de Paul Claudel, mise en scène d’Antoine Vitez

Ludmila Mikael et Robin Renucci durant une répétition de la pièce “Le Soulier de satin” de Claudel, mise en scène Antoine Vitez, 1987, Avignon .• Crédits : Gérard Fouet - AFP

Projection du film : Le Soulier de satin de Paul Claudel, mise en scène d’Antoine Vitez

 Antoine Vitez  recréa Le Soulier de Satin pour le festival d’Avignon 1987. Le grand Alain Crombecque -hélas disparu il y a quelques années- étant directeur. Avec une distribution exceptionelle avec entre autres, Gilles David, Valérie Dréville, Philippe Girard, Jany Gastaldi, Ludmila Mikael, Serge Maggiani, Daniel Martin, Redjep Mitrovitsa, Alexis Nitzer, Robin Renucci, Didier Sandre, Dominique Valadié, Pierre Vial, Gilbert Vilhon, Antoine et Jeanne Vitez, Jean-Marie Winling,… Dans la scénographie et les costumes  de Yannis Kokkos, la musique de Georges Aperghis et les lumières de Patrice Trottier…

  »Quand tout sera passé, disait-il en 1985, on regardera ce temps-ci, ces trente ou quarante années, comme un âge d’or du théâtre en France. Rarement, on aura vu naître tant d’expériences et s’affronter tant d’idées sur ce que doit être la scène, et sur ses pouvoirs. Illusion ou allusion, culte du sens ou détournement, relecture ou dépoussiérage des classiques, vertu révolutionnaire ou dérisoire innocuité, fiefs et baronnies de théâtre, légendes des grands hommes, publics sans théâtre, théâtre sans public, tout cela mêlé dans la confusion. »

La représentation au festival d’Avignon commençait à 21h et finissait 9 à h du matin avec quelques entractes. Il nous souvient que le jour de la première -sans doute une étudiante- avait réussi pour ne pas payer sa place, à s’introduire en lousdé dans la Cour d’Honneur (heureux temps!). Elle eut affaire à deux flics dépêchés par les ouvreurs mais refusa catégoriquement de quitter son siège; de guerre lasse, la représentation, devant absolument commencer,  les flics renoncèrent… Elle avait gagné et put rester  jusqu’au bout pour voir la mise en scène mythique de cette pièce écrite il y a déjà un siècle et publiée en 1929. Et seulement montée jusque-là par Jean-Louis Barrault à la Comédie-Française en 1943. Sur le thème de l’amour impossible comme dans ses pièces précédentes Partage de midi et L’Annonce faite à Marie.

Dans le cadre de la Nuit Blanche le 5 octobre mais  de 9h 30 à 21h 30,   le film du Soulier de satin sera projeté le 5 octobre au Conservatoire Paul Dukas,  51 rue Jorge Semprun,  (donnant dans la rue du Charolais), Paris XII ème : ATTENTION: Réservation obligatoire :  https://www.weezevent.com/le-soulier-de-satin

Philippe du Vignal

 

 


Pas encore de commentaires to “Projection du film : Le Soulier de satin de Paul Claudel, mise en scène d’Antoine Vitez”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...