Fosse conception de Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk

Fosse, conception de Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk

©Jean Couturier

©Jean Couturier

En 2016, Christian Boltanski, artiste, Jean Kalman, créateur lumière  et Franck Krawczyk, compositeur et pianiste, accompagnés de musiciens, chanteurs et figurants, présentaient Pleine nuit à l’Opéra-Comique  alors  en chantier: une errance autour du thème de la  mort qui a marqué les mémoires…

A l’occasion de l’exposition de Christian Boltanski (voir Le Théâtre du Blog), le Centre Georges Pompidou et  l’Opéra-Comique  leur ont  proposé de réitérer cette expérience, sous forme d’un opéra immersif en cinquante minutes répondant à trois règles : l’espace scénique est à la base du livret, le spectacle n’a ni début ni fin et le public peut entrer ou sortir à n’importe quel moment  et déambuler au cœur même de cet espace.

Tel  Orphée, nous errons dans la pénombre du parking. Deux sources d’éclairage : les phares de quatre voitures recouvertes d’une bâche laissant apparaître derrière le pare-brise, les silhouettes de figurants masqués; la projection d’un film en noir et blanc, sur les murs, les piliers et sur des voiles blancs qui ferment l’espace de jeu. Pour interpréter cet opéra atypique, six pianistes, douze violoncellistes dont Sonia Wieder-Atherton en solo, des percussions, le chœur Accentus et la soprano Karen Vourc’h.

Les spectateurs marchent comme des spectres parmi les musiciens, contribuant à l’étrangeté de cette performance et pourraient presque toucher du doigt chaque artiste. Grâce à l’acoustique particulière de ce sous-sol, ils perçoivent la partition d’une autre manière que dans un rapport classique scène-salle. Il faut aller découvrir cet opéra qui entre en résonance avec l’exposition Faire son temps de Christian Boltanski.

Jean Couturier

Du 10 au 11 janvier de 19 h à 22 h et le 12 janvier de 17 h à 20 h. Parking niveau – 1 du Centre Georges  Pompidou (entrée rue Saint-Merri),  place Georges Pompidou,  Paris ( IV ème).

L’exposition Faire son temps se poursuit au Centre Georges Pompidou jusqu’au 6 mars.

 


Pas encore de commentaires to “Fosse conception de Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...