Cannes trente neuf/Quatre vingt dix, texte et mise en scène d’Etienne Gaudillière

Cannes trente neuf/ Quatre vingt dix, texte et mise en scène d’Etienne Gaudillière

72293AF6-D723-4C9A-BF94-8FA1DB999FFDCe jeune auteur a écrit puis monté Pale Blue Dot, une histoire de Wikileaks (2016), puis Utoya de Laurent Obertone, à Bruxelles. De Pale Blue Dot, il a ensuite  tiré Conversation Privée, un spectacle sur certains éléments de l’histoire de Wikileaks. Il mettra aussi en scène Pourquoi les Riches? d’après les travaux de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Etienne Gaudillière a aussi co-réalisé une installation artistique téléphonique pour le Printemps des Poètes et pour la Biennale d’art contemporain de Lyon. Et il est aussi le co-scénariste d’A Billion To one (2017), une série télévisée internationale.

Ici, il a voulu montrer toutes les facettes du festival de Cannes: artistiques, commerciales, politiques, socio-économiques…avec ses artistes, producteurs, starlettes et touristes… Etienne Gaudillière  retrace aussi les premières années de ce festival de cinéma qui est parvenu à s’imposer comme le plus grand au monde, supplantant la Biennale de Venise qui avait été annulée en 1938, quand la France s’opposait à Hitler et Mussolini….

Les affiches des éditions depuis qu’il a été créé par défilent sur l’écran… On voit ainsi Robert Mitchum sur une photo qui cache les seins d’une actrice. Puis des extraits de L’Avventura de Michangelo Antonioni puis La Dolce Vita de Federico Fellini qui obtiendront la Palme d’Or en 1960. On présente les metteurs en scène. « Notre festival n’est pas celui des Américains ! » On assiste aussi à un combat entre la Russie et les Etats-Unis  et une jeune actrice minaude, ravie..

«Le ridicule et le sublime, le spirituel et le mondain, l’outrance et le mystère de Cannes laissent, depuis toujours et pour longtemps encore, les foules sentimentales, excitées, énervées, estomaquées, ébaubies, éberluées, étonnées, éblouies, exsangues, épatées » écrivait avec juste raison Henry-Jean Servat. De nombreux films que nous avons vus il y a bien des années résonnent alors dans notre mémoire. Cet étrange spectacle de théâtre sur le cinéma est un peu long mais interprété par une troupe solide:  Marion Aeschlimann, Clémentine Allain, Anne de Boissy, Etienne Gaudillère, Fabien Grenon, Pier Lamandé, Nicolas Hardy, Loïc Rescanière, Jean-Philippe Salério, Arthur Vandepoel. Une évocation par un jeune metteur en scène de cette institution hors-normes et de renommée mondiale est toujours intéressante, surtout quand elle est comme ici très aboutie…

Edith Rappoport

Théâtre 71 de Malakoff (Hauts-de-Seine),  jusqu’au 16 janvier. T. : 01 55 49 91 00.

 


Pas encore de commentaires to “Cannes trente neuf/Quatre vingt dix, texte et mise en scène d’Etienne Gaudillière”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...