Chekov fast & and furious par le collectif Superamas

Chekov fast & furious par le collectif Superamas

7200A06C-36D2-4490-B584-2231F0C9C1ACC’est une étrange promenade dans l’univers du célèbre auteur russe avec dix jeunes amateurs entourés de trois professionnels qui franchissent le rideau et s’assoient en ligne : «Cela renvoie à la culture pop, les débuts de Tchekhov, les abonnés recherchent toujours les classiques. « Vania s’aperçoit qu’il est sur une voie de garage. Je l’ai vu à Vienne, à Reykjavik et à Amiens ! Quant à Maubeuge, j’ai été confronté à une réaction bouleversante, j’ai travaillé avec le collectif. »

Suit un extrait d’Oncle Vania : «Depuis combien de temps nous connaissons-nous ? Je me sens vide… ». Et puis un extrait du Dom Juan de Molière. Quatre acteurs puis sept autres se mettent à  sauter et à taper des pieds,  puis à danser. On voit un extrait de Looking for yourself, une série de Timothy Greenberg où un homme en difficulté qui subit un nouveau traitement pour devenir une meilleure personne, découvre qu’il a été remplacé par une nouvelle version améliorée de lui-même…

Après un deuxième extrait d’Oncle Vania filmé par un  cadreur, on entend un orateur qui prévoit de remplacer le théâtre par un parking. Furieux, deux personnages se  bagarrent : « On va vous présenter quelque chose de punchy». Et ils commencent à entasser des chaises au milieu du plateau « Ce soir, occupation du Monfort. On présente les acteurs, ils dansent de nouveau et sont filmés.

«Moi je ne plais pas aux mecs, j’aime une fille, veux-tu m’épouser ? Il y a trois ans, mon grand frère est tombé dans le coma. La seule chose que je sois arrivée à lui dire: « Je t’aime! » « Je dois réconcilier mon moi avec moi-même ! »Ce collectif européen travaille sur des formes artistiques transdisciplinaires avec de jeunes amateurs de dix-huit à vingt-cinq ans venus d’Amiens, Maubeuge, Cognac  mais aussi Vienne ou Reykjavik sur des thèmes comme :. que veut dire réussir sa vie, c’est quoi le bonheur , qu’est-ce  la tristesse , quelles sont les choses que vous regrettez, qu’est-ce que l’amour ? Une belle  démarche inédite… 

Un bel exercice  où on joue avec les codes de la représentation théâtrale , avec références ou emprunts à Tchekhov  qui représente aussi un acte citoyen. Le projet initial a été soutenu notamment par le Programme Culture de l’Union Européenne, et le Forum Culturel Autrichien de Paris.

Edith Rappoport

Le spectacle a été joué au Monfort Théâtre, rue Brancion, Paris (XV ème) du 15 au 18 janvier. T. : 01 56 08 38 38.

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...