Les artistes contre le Coronavirus ! Du côté des auteurs : Noëlle Renaude, Jacques Rebotier et les autres…

Les artistes contre le Coronavirus !

 

Du côté des auteurs : Noëlle Renaude, Jacques Rebotier et les autres…

 Confiné, le théâtre, se poursuit en ligne. En particulier, grâce aux auteurs dramatiques qui nous proposent des textes à lire ou à entendre sur internet à partir de leurs sites ou de Facebook . … Déjà Wajdi Mouawad, directeur du Théâtre de la Colline à Paris nous offre une écoute quotidienne de ses textes. Bien d’autres sont à leur table de travail pour partager avec nous leurs écrits. On va y découvrir des pépites…

 AVT_Jacques-Rebotier_1157Rebotier Con-finé par Jacques Rebotier

 Il conjugue tous les talents: il reçoit le Grand Prix de la Poésie SACEM 2009 et comme compositeur, le  Prix Musique SACD 2010. Jacques Rebotier s’apparente à la folle famille des dislocateurs de mots, de sons et de cerveaux. Performeur-né, il se joue des frontières entre les disciplines. Avec voQue, fondé en 1992, un ensemble de musique et compagnie verbale, il produit des concerts et spectacles. Ses pièces dérangeantes et joyeuses, allient une écriture exigeante à un esprit insolite. Il interprète aussi des Chansons climatiques & sentimentales avec un drôle de quatuor à cordes sur-mesure, naviguant, à oreille et à vue, dans un mix classique/pop, savant/populaire, acoustique/électronique, écrit/improvisé… dans tous les registres des écritures d’aujourd’hui. Jeux de langage, formes, glissements du son et du sens, son travail porte avec précision sur tous les aspects du phrasé et de l’articulation, intonation, accentuation, rythme, débit.

Pour nous dérider, l’auteur de Contre les bêtes (voir Le Théâtre du Blog) nous lit chaque jour un passage de sa  Description de l’omme (éditions Verticales, 2008). De quoi tenir une longue quarantaine.Un essai qui se plie aux contraintes formelles du genre encyclopédique pour décliner, les aspects anatomiques, sociologiques, ludiques, érotiques et métaphysiques ou encore climatiques de l’homme. Inspiré par la curiosité de ton et l’inventivité approximative des sciences avant le Siècle des Lumières, il propose un inventaire rabelaisien et déconstructiviste.

« Nos cerveaux confinés ont faim !  dit-il.  Chaque jour, pour se nourrir, rire, réfléchir, je vous propose un billet extrait notre encyclopédie en cinquante chapitres pour tout/rien comprendre sur notre espèce, et aussi les autres bêtes, la religion, les fleurs, la bourse, les… virus. Et nous allons piocher dedans, jusqu’à un total déconfinement. Comment ? Il manque un H à Omme ? Disons voir pourquoi à la fin. »

 Voici déjà en ligne :confiné 1 > anatomie par jennifer olive et jr (parlé et signé) ; confiné 2 > nutrition. excrétion. ; confiné 3 > vir. viril. viral. virus ; confiné 4 > restez couché ; confiné 5 > du sexe des fleurs par élise caron ; confiné 6 > la soupe des marchés

20

Noëlle REnaude et Christophe Brault répétant Ma Solange…

Noëlle Renaude et ses jeux d’écriture

 Elle vient de publier son dernier roman Les Abattus, roman noir  aux Éditions Rivages Noir et nous fait cadeau d’une chronique journalière sur Facebook. Des jeux de Tante Mick à de savoureuses variations textuelles, elle enchante la langue française de nouvelles trouvailles. Ce confinement sera aussi l’occasion de relire ses œuvres depuis Le Renard du Nord, l’une de ses premières pièces, à Vues d’ici, Un avion tombe, On veut tout savoir (2019),  en passant par le mythique Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, (1996). Une somme de trois volumes, feuilleton créé en1994, au jour le jour, avec le comédien Christophe Brault. «  Ma Solange est devenu un texte un peu légendaire, dit-elle. On a beaucoup circulé, beaucoup inventé, beaucoup travaillé et bien, c’est ce qu’on se disait avec Christophe. Moi j’écrivais, on répétait, je réécrivais, on rerépétait, et on livrait. »

 Dans Noëlle Renaude, Atlas alphabétique d’un nouveau monde (2010) qui lui est consacré, le regretté Michel Corvin (voir Le théâtre du Blog) explore les territoires de l’autrice. Il  écrit dans la préface: « Immobile à grands pas, Noëlle Renaude arpente un monde qu’elle construit au fur et à mesure qu’elle pose sur lui son regard lucide et narquois, précis et impitoyable. « (…) « Silhouettes plutôt que personnages, embryons de situations plutôt que fictions, parlures imaginaires saisies au vol plutôt que langage bien élevé, tous ces véhicules d’une nouvelle écriture dramatique nous emmènent là où on s’y attend le moins. »

 A suivre…

 Mireille Davidovici

 http://www.rebotier.net/la-compagnie

 Noelle Renaude : Aujourd’hui tout savoir sur les moutons https://www.facebook.com/758789294/posts/10158230699374295/?d=n

 

La plus grande partie de l’œuvre théâtrale de Noëlle Renaude est publiée aux Éditions Théâtrales , qui par ailleurs, offrent pendant le confinement, chaque semaine, l’accès à deux  livres, l’un pour la jeunesse, l’autre pour les adultes.

Première semaine: dès neuf ans, Geb et Nout suivi de La Revanche des coquelicots de Françoise du Chaxel et pour les grands, Un concours de circonstances de Catherine Verlaguet.

 

 

 

 

 

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...