L’économie du spectacle face au Coronavirus et l’emploi des intermittents (suite)

 

 L’économie du spectacle face au Coronavirus et l’emploi des intermittents (suite)

 Ce vendredi 27 mars, le Ministère de la Culture publiait des informations pour les employeurs du secteur  face à cette crise : recours à l’activité partielle, droits à indemnisation, conséquences sur le contrat de travail (voir Le Théâtre du Blog). Artcena (Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre), placé sous le tutelle du ministère de la Culture, se mobilise pour informer les professionnels.

Le Ministère a donné toutes les informations sur le recours à l’activité partielle dans le secteur culturel et sur les mesures prises en faveur des intermittents du spectacle (prise en compte des heures rémunérées et de l’indemnité d’activité partielle dans le calcul de l’affiliation) Et les conseillers juridiques d’Artecena ont mis à jour des fiches et se tiennent à la disposition des artistes et des employeurs.

Fiches : Intermittents du spectacle : les mesures mises en place par le gouvernement

Suspension du contrat de travail et chômage partiel

Le SYNAVI ( Syndicat national des arts vivants) essaye de faire remonter auprès des pouvoirs publics l’inquiétude des compagnies quant à leur avenir immédiat : les festivals d’été et les conséquences de la crise sur la saison prochaine.Les déclarations des ministères seront prises en compte ? Les petites compagnies ne savent pas encore sur quel pied danser…

Né de l’association des regroupements de compagnies qui existaient dans les régions depuis plusieurs années, ce syndicat regroupe près de 400 structures indépendantes fédérées par région (compagnies, collectifs artistiques et outils collectifs dévolus à la création). Le Synavi se coordonne actuellement avec les autres syndicats d’employeurs et de salariés pour parler d’une même voix. Les incertitudes sont d’autant plus grandes qu’on apprend, par la Lettre du spectacle, que le Fringe du Festival d’Edimbourg, le plus grand off du monde qui devait avoir lieu du 7 au 31 août, vient d’être annulé !

L’ European Creative Business Network apprend-on, sur le site d’Artcena, lance une enquête en ligne à l’attention de tous les intervenants du secteur culturel pour définir recommandations et soutiens nécessaires aux décideurs politiques. Cette enquête a commencé le 25 mars et s’adresse à tous les intervenants  pour mesurer l’impact de la crise sanitaire et définir des recommandations communes.

Dans ce contexte de paralysie générale, ECBN s’adresse particulièrement aux organisateurs et agences et leur demande de quelle façon la propagation du COVID-19  les affecte et quelle est l’estimation de leurs  pertes et quelles seraient les mesures les plus pertinentes à mettre en place selon eux pour pallier les effets de la crise?  À partir des réponses reçues qui seront divulguées au grand public, ECBN évaluera les conséquences potentielles de cette pandémie et  fera des recommandations…

A suivre !

Mireille Davidovici

https://www.artcena.fr/actualites/vie-professionnelle/des-precisions-sur-les-dernieres-mesures-du-gouvernement

 juridique@artcena.fr. T. 01 55 28 10 10

 Synavi T. 06 71 81 91 77 / conseil@synavi.org

 

 


Pas encore de commentaires to “L’économie du spectacle face au Coronavirus et l’emploi des intermittents (suite)”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...