Des petits cadeaux à saisir…

Des petits cadeaux à saisir…

Le Théâtre des Champs-Elysées, ce soir à 19 h 30 (mais pour 24 h seulement!), l vous propose de voir -c’est gratuit-  une captation  réalisée en 2014 de La Clémence de Titus, un « opera seria » en deux actes composé par Wolfgang Amadeus Mozart en 1791. Ici, mis en scène par Denis Podalydès, direction Jérémie Rhorer, scénographie d’Eric Ruf et costumes de Christian Lacroix. Cette création avait coproduite avec l’Opéra de Saint-Etienne, avec Kurt Streit  (Titus),  Karina Gauvin (Vitellia), Kate Lindsey (Sextus),  Julie Fuchs (Servilia) Julie Boulianne (Annius), Robert Gleadow ( Publius) Leslie Menue (Bérénice)   et le Chœur Aedes.

Rémission texte et dramaturgie de Yann Verburgh, mise en scène d’Eugen Jebeleanu

Le texte épisodes I et II par la  compagnie des Ogres avec Claire Puygrenier sera créé à la Comédie de Caen-Centre Dramatique National de Normandie. Les cinq courtes fictions audio créées en confinement peuvent être écoutées sur son site.  Les épisodes suivants seront disponibles au cours des semaines à venir.

Tentons en vain d’isoler le virus de la peste: La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède  de  Pierre Desproges

Une archive INA à ne pas rater:  vous pouvez revoir le fameux sketch  (1984) où ce Monsieur Cyclopède nous explique que les chercheurs ont beaucoup de mal à isoler le virus de la peste….
https://www.youtube.com/watch?v=qU8P1GbqJL4

Mediapart, annonce son directeur Edwy Plenel, sera en accès libre ce week-end, et invite toutes celles et tous ceux qui ont entendu parler de ce journal par ouï-dire, sans le lire ou le connaître, à juger par eux-mêmes…

« Il y aura un mois ce week-end qu’Emmanuel Macron annonçait la fermeture de tous les établissements d’enseignement face à l’épidémie du Covid-19. Un petit mois, et déjà une éternité. En ces temps de crise inouïe, l’information est la première force sur laquelle nous devons compter. Pas de mobilisation sans confiance et pas de confiance sans vérité : pour combattre l’épidémie, en tirer les leçons, inventer l’après, nous avons d’abord besoin de comprendre. Le savoir nous protège quand le secret nous désarme. »

Le Théâtre de l’Odéon laisse entrer le théâtre chez vous pendant la période de confinement avec des spectacles accessibles sur la page Théâtre et canapé de son site. Familier de l’œuvre du grand dramaturge et poète norvégien Henrik Ibsen, Stéphane Braunschweig a mis en scène sept de ses pièces au Théâtre National de Strasbourg. A voir quatre d’entre elles : Brand, Rosmersholm, Une Maison de poupée et Le Canard sauvage. Les captations n’offrent jamais la fraîcheur d’une représentation mais bon, cela vaut quand même le coup,  profitez en bien..

Vous pouvez aussi voir sur ce même site:  три сестры [Les Trois Sœurs] d’Anton Tchekhov. Timofei Kouliabine, jeune directeur du théâtre de Novossibirsk, a présenté en 2017 aux Ateliers Berthier,  une mise en scène assez longue de cette pièce… en langue des signes russe. ( Notre amie Christine Friedel était restée un peu sceptique voir Le Théâtre du Blog). Mais bon, histoire de se rendre compte, on peut toujours voir quelques scènes de cette version sous-titrée !

Le Théâtre de la Tempête vous propose de découvrir  en captation de cette pièce culte du théâtre contemporain qui y a été  créée cette saison: Les Bonnes de Jean Genet, mise en scène Clément Poirée avec Louise Grinberg, Anne-Lise Heimburger et Laurent Menoret.
https://vimeo.com/366974915

Philippe du Vignal.

 

 


Pas encore de commentaires to “Des petits cadeaux à saisir…”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...