Les confinés parlent aux confinés : Cyrano de Bergerac et Jacques Weber

 

Les confinés parlent aux confinés :

 

Cyrano de Bergerac et Jacques Weber

Cyrano-ma-vie-dans-la-sienneCrise de Nerfs, trois farces d’Anton Tchekhov mises en scène par le grand metteur en scène allemand Peter Stein avec Jacques Weber, est reporté de mars à septembre. Pour patienter, il a proposé à Marc Lesage, directeur général du Théâtre de l’Atelier, une création en confinement de Cyrano de Bergerac. *
Mais un Cyrano intime avec  lui-même  et son personnage-fétiche depuis tant d’années : un vieux compagnonnage… En 1983, il avait joué plus cinq cent fois Cyrano dans la somptueuse mise en scène de Jérôme Savary. « À Mogador, j’accomplissais un rêve d’enfant. J’avais trente ans et connaître le triomphe à cet âge-là, marque de différentes façons. Cela donne confiance en soi et en même temps, la peur ouvre des brèches. Chaque soir mettait en évidence le rapprochement entre mes incertitudes et celles du rôle. « 

Puis, en 1990, il est le comte de Guiche, dans le film de Jean-Paul Rappeneau et c’est Gérard Depardieu qui jouait Cyrano. En 2001, il met en scène  la pièce au Théâtre National de Nice avec une équipe de jeunes comédiens. Enfin, en 2005, il en créera une adaptation avec où il joue à nouveau le rôle-titre.

«Nous n’aurons donc pas la prétention de croire, dit Marc Lesage, comme malheureusement trop d’acteurs culturels en ces circonstances, que le Théâtre a le pouvoir de changer le monde ou même d’en atténuer ses souffrances.
Nous avons tous un devoir d’humilité tant auprès des personnels soignants qu’envers les malades, de même que nous devons témoigner notre reconnaissance à tous ceux qui, au quotidien, continuent leur activité, parfois au péril de leur santé, pour assurer des services et des missions susceptibles d’adoucir notre confinement.

Dès lors, notre unique objectif est de vous offrir un peu d’évasion, une petite curiosité, une virgule dans cette longue phrase de l’enfermement. (…) Nous vous espérons donc nombreux à nous suivre dans cette aventure érigée, non pas comme un acte de résistance à l’environnement ambiant mais simplement comme une note d’espoir dans notre capacité à toujours créer, inventer et s’échapper… »

 Philippe du Vignal

le mardi et le vendredi sur : http://www.theatre-atelier.com

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Les confinés parlent aux confinés : Cyrano de Bergerac et Jacques Weber”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...