La Culture est loin d’être sauvée ! Et la C.G.T. organise une manifestation nationale

La Culture est loin d’être sauvée ! Et la C.G.T. organise une manifestation nationale 

6juin

 Un mois après les mesures annoncées par Emmanuel Macron et confirmées par Franck Riester, aucun écrit officiel n’est venu compléter leurs déclarations orales, aucun décret n’a été présenté puis adopté, aucune décision budgétaire n’a été prise. Seul a été annoncé pour les intermittents du spectacle un report de la « borne au 31 août 2.021 » et qui a été acté par un amendement du Sénat.

Conformément aux annonces du Président de la République relatives à la prolongation de l’indemnisation des artistes et techniciens intermittents du spectacle jusqu’à la fin août 2021,  cet amendement fixe au 31/08/2021 (en lieu et place du 31/05/2020 pour les autres demandeurs d’emploi), le terme maximal de la période au cours de laquelle la fin des droits doit être constatée pour permettre l’allongement de la durée d’indemnisation.

Cet amendement « prévoit, dans ce cadre, la possibilité d’adapter les modalités d’application de ce dispositif de prolongation des droits pour les artistes et techniciens intermittents du spectacle. » Mais cela ne signifie nullement que toutes les questions sont réglées et suscite la plus grande inquiétude des professions de la Culture.

101020543_2877240785836261_3206678684056420352_o« Seule la mobilisation du plus grand nombre, déclare la C.G.T. -Spectacle, permettra de sortir les professionnels de la situation catastrophique qui est la leur et elle demande entre autres: « l’ouverture d’une concertation au niveau professionnel sur l’adaptation des règles de l’assurance-chômage qui prolonge les droits des intermittents du spectacle de douze mois augmentés de la période durant laquelle il est impossible de travailler. »

Avec d’abord un plan de refinancement des structures chargées par l’Etat et les collectivités territoriales de missions de services public et qui portent la culture et la diversité artistique auprès des populations partout en France. Et un plan de relance de l’activité, notamment pour le secteur marchand, qui soit doté de moyens comparables à ce qui a été accordé au secteur automobile ou au tourisme. Enfin l’abandon du démantèlement du service public audiovisuel marqué par les baisses de financement de Radio France et de France Télévisions, comme par la suppression de France 4 et France Ô.»

Mireille Davidovici

La manifestation de la C.G.T. Spectacle est prévue à Paris, le samedi 6 juin à midi .

 http://www.fnsac-cgt.com/article.php?IDart=1638&IDssrub=214

 


Archive pour 4 juin, 2020

La Culture est loin d’être sauvée ! Et la C.G.T. organise une manifestation nationale

La Culture est loin d’être sauvée ! Et la C.G.T. organise une manifestation nationale 

6juin

 Un mois après les mesures annoncées par Emmanuel Macron et confirmées par Franck Riester, aucun écrit officiel n’est venu compléter leurs déclarations orales, aucun décret n’a été présenté puis adopté, aucune décision budgétaire n’a été prise. Seul a été annoncé pour les intermittents du spectacle un report de la « borne au 31 août 2.021 » et qui a été acté par un amendement du Sénat.

Conformément aux annonces du Président de la République relatives à la prolongation de l’indemnisation des artistes et techniciens intermittents du spectacle jusqu’à la fin août 2021,  cet amendement fixe au 31/08/2021 (en lieu et place du 31/05/2020 pour les autres demandeurs d’emploi), le terme maximal de la période au cours de laquelle la fin des droits doit être constatée pour permettre l’allongement de la durée d’indemnisation.

Cet amendement « prévoit, dans ce cadre, la possibilité d’adapter les modalités d’application de ce dispositif de prolongation des droits pour les artistes et techniciens intermittents du spectacle. » Mais cela ne signifie nullement que toutes les questions sont réglées et suscite la plus grande inquiétude des professions de la Culture.

101020543_2877240785836261_3206678684056420352_o« Seule la mobilisation du plus grand nombre, déclare la C.G.T. -Spectacle, permettra de sortir les professionnels de la situation catastrophique qui est la leur et elle demande entre autres: « l’ouverture d’une concertation au niveau professionnel sur l’adaptation des règles de l’assurance-chômage qui prolonge les droits des intermittents du spectacle de douze mois augmentés de la période durant laquelle il est impossible de travailler. »

Avec d’abord un plan de refinancement des structures chargées par l’Etat et les collectivités territoriales de missions de services public et qui portent la culture et la diversité artistique auprès des populations partout en France. Et un plan de relance de l’activité, notamment pour le secteur marchand, qui soit doté de moyens comparables à ce qui a été accordé au secteur automobile ou au tourisme. Enfin l’abandon du démantèlement du service public audiovisuel marqué par les baisses de financement de Radio France et de France Télévisions, comme par la suppression de France 4 et France Ô.»

Mireille Davidovici

La manifestation de la C.G.T. Spectacle est prévue à Paris, le samedi 6 juin à midi .

 http://www.fnsac-cgt.com/article.php?IDart=1638&IDssrub=214

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...