Eros en confinement, mise en scène de Lazare

IMG_4715

© Jean Couturier

Eros en confinement, mise en scène de Lazare

On sent comme un petit air de festival d’Avignon sur le parvis de l’Espace Cardin, sous un bel arbre centenaire… Lazare nous accueille :  «Bonjour, cela nous fait plaisir de vous voir». Avec Jann Gallois, il va restituer le mythe de Psyché et de Cupidon avec des improvisations parlées et dansées. Son texte, écrit durant les soixante jours de confinement, sert de base à des digressions verbales improvisées. D’une durée initiale de trente-cinq minutes, ce duo, accompagné par la musique en direct de Louis Jeffroy,  en a atteint cinquante.

D’abord seul, Lazare nous embarque dans un récit où se croisent Vénus, Cupidon et Psyché. Vêtu d’un T. shirt siglé «Barbès parle», il cherche le regard du public, sa logorrhée est communicative. Il évoque une Psyché imaginaire que Jann Gallois va incarner en une danse fluide et sensuelle. Le jeu de corps à corps des deux artistes est impressionnant d’énergie : de belles postures naissent de leur complicité, comme cette entrée de la danseuse sur l’épaule du comédien alors qu’elle marche à l’horizontal sur le mur du théâtre. Plus tard, ils roulent enlacés sur le gazon, un rappel d’une pièce de Jann Gallois Compact, (voir Le Théâtre du Blog). La danseuse entame un solo poétique et Lazare fait quelques allusions à la situation sanitaire actuelle : leur proximité corporelle n’est pas en effet pas compatible actuellement et c’est une sorte de catharsis pour la quarantaine de spectateurs installés sur des bancs avec la distanciation requise.

Après des applaudissements, mérités, Lazare ajoute : « C’est une forme atypique, mais c’est pour nous une façon d’exister, cette période va être vachement dure à vivre, il faut inventer, improviser encore et toujours. » Le spectacle doit survivre !

 Jean Couturier

Jusqu’au 30 août  à 18 heures.  Théâtre de la Ville- Parvis de l’Espace Cardin, 1 avenue Gabriel,  Paris(VIII ème)

Un été particulier à Paris se poursuit jusqu’au 15 septembre avec de nombreux spectacles en plein air gratuits.

 


Pas encore de commentaires to “Eros en confinement, mise en scène de Lazare”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...