Les Rendez-vous d’été de Théâtre Ouvert

Les Rendez-vous d’été de Théâtre Ouvert

IMG_4714

Emmanuelle Lafon @ Christophe Raynaud de Lage


 Dans le cadre d’Un été culturel proposé par la Ville de Paris, 
Le Centre des Dramaturgies Contemporaines investit, pendant une semaine,  la cour de l’hôtel d’Albret, dans le Marais, siège des Affaires culturelles, pour faire découvrir à un large public de nouvelles écritures de théâtre. C’est en effet la vocation de Théâtre Ouvert-qui aura bientôt cinquante ans, fondé par Micheline et Lucien Attoun- et dirigé depuis 2014 par Caroline Marcilhac. Ils ont révélé, entre autres: kSerge Rezvani, Jean-Claude Grumberg, Philippe Minyana, Noëlle Renaude, Laurent Gaudé…  Avant de déménager l’an prochain dans le XXème arrondissement,  là où était Le Tarmac, Théâtre Ouvert est hébergé par la MC 93 de Bobigny. De nombreux spectateurs, observant les distances de rigueur, étaient au rendez-vous dans cette belle cour du XV ème siècle.

 Un Jour d’été que rien ne distinguait de Stéphanie Chaillou

 Des extraits d’un roman lu par Emmanuelle Lafon… Une femme revient sur son enfance et découvre peu à peu ce qu’être une fille veut dire. Un récit à la première personne, avec de fines observations sur les comportements de la gent féminine face au monde des hommes.

L’actrice raconte la prise de conscience précoce d’une injustice : « J’étais une fille, c’était ça le début de mon histoire. »  Entre autres anecdotes, il y a ce jour où la maîtresse d’école lui coupe son élan, quand elle s’apprête à marquer un but dans la cour de l’école : «Louise, ce n’est pas pour toi le foot! », lui crie-t-elle. Ou sa première  boum où elle voit sa meilleure amie se transformer en être désirant, sur l’air de Still loving you, un slow langoureux qui a fait la renommée des Scorpions (1984).l

Emmanuelle Lafon, souvent sollicitée par l’autrice pour faire entendre son œuvre, a parcouru avec sensibilité ce roman d’apprentissage et en a livré l’humour. Des scènes précises et un style oral, ressassant, se prêtent à une lecture à voix haute : « Quand j’écris, dit Stéphanie Chaillou, j’entends des voix. » Curieux choix d’inaugurer cette semaine par la lecture  d’un roman…  Mais Théâtre Ouvert suit de près cette auteure qui écrit aussi des œuvres de théâtre : «Au théâtre, c’est comme si on écrivait les restes d’un roman. On a cette liberté de plonger directement dans les situations sans être obligé de les relater ». L’une de ses pièces devrait être bientôt montée et nous pourrons alors apprécier ses qualités de dramaturge, en plus du rythme et de la poétique de sa prose…

À suivre…

 Mireille Davidovici

 

Du 25 au 28 août, cour de l’Hôtel d’Albret, 31 rue des Francs-Bourgeois, Paris (IV ème).
Prochainement : Guy Régis Jr, Pauline Delabroy-Allard, Charlotte Lagrange, Guillaume Cayet.

Le roman est publié chez Notable

Théâtre Ouvert aménage bientôt 159 avenue Gambetta Paris 20e T. 01 42 55 74 40 accueil@theatreouvert.com

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Les Rendez-vous d’été de Théâtre Ouvert”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...