Juke box camping sauvage par L’Encyclopédie de la parole

Juke box camping sauvage par  L’Encyclopédie de la parole

Une étrange expérience initiée par Joris Lacoste… auteur de théâtre dès la fin dramaturge  dont les textes ont été publiés entre autres à Théâtre Ouvert. Après plusieurs collaborations avec des metteurs en scène et chorégraphes, il a crée ses propres spectacles : 9 lyriques pour actrice et caisse claire (2005) Purgatoire en 2007 au Théâtre National de la Colline, Parlement en 2009) et deux ans plus tard  Le vrai spectacle. Avec des formes originales d’écriture et de parole jouant avec les codes: théâtre, danse, arts visuels, musique, poésie sonore mais aussi jeu, conférence, discours politique, sport… Il initie deux projets collectifs : W (théorie, pratique et critique de la performance) depuis 2004 et cette Encyclopédie de la parole où il explore depuis 2007 l’oralité sous toutes ses formes. Joris Lacoste pratique toutes sortes d’enregistrements et les répertorie en fonction de la cadence, de la choralité mais aussi du timbre, de l’emphase, de l’espacement, de la saturation ou  encore de la mélodie. Chacune de ces notions constitue une entrée dans un corpus sonore doté d’une notice explicative. À partir de cette collection de quelque mille documents, l’Encyclopédie de la parole crée des pièces sonores, concerts, performances, spectacles, conférences et installations …

Elise Simonet photo X

Elise Simonet
photo X


Ce solo d’Elise Simonet, axé sur une ville et ses habitants, se développe à partir de cinquante documents de parole enregistrée dans des contextes très divers et collectés dans les langues de la ville d’accueil.

Munis d’un livret en présentant l’ensemble, les spectateurs choisissent ceux qu’ils veulent entendre.La performance de l’interprète s’achèvera quarante-cinq minutes après. On nous fait écouter des messages sur répondeur enregistrés à Gennevilliers et dans toute l’Ile-de France mais aussi à Rome et Conakry…


Edith Rappoport

Spectacle vu le 5 septembre au Théâtre 71 de Malakoff ( Hauts-de-Seine).


Archive pour 6 septembre, 2020

Yourte de Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandian

Yourte de  Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandian, mise en scène de Gabrielle Chalmont

41357124fa775Un soir d’été 1998, alors que la France se couvre de milliers de drapeaux tricolores, des enfants se font une promesse : vivre tous dans une yourte ! Ils veulent larguer le monde moderne. Vingt ans plus tard, ces enfants ont grandi comme leurs rêves, à l’ère de la mondialisation et du capitalisme. Mais face aux menaces climatiques, ils décident de tout plaquer pour se réinventer. Et vivre ensemble selon ce qui les rassemble: entraide, partage, égalité au vert et non dans des banlieues bétonnées. Une migration utopique loin de tout fatalisme? Peut-on se libérer du monde qui nous a construits?

On installe une tente d’Indiens: c’est le premier anniversaire de la communauté de la yourte ! « On commence par une répétition efficace des tâches ménagères. Pour le tri des poubelles, on s’est entraînés le matin. Claire Bouanich, Bastien Chevrot, Sarah Coulaud, Louise Fafa, Maud Martel, Jeanne Ruff, Hugo Tejero, Benjamin Zana proposent la lecture des textes d’ amateurs de la communauté. Ils montent une yourte. Tous dansent, s’étreignent  et s’embrassent : « il faut que les gens de la rue se rendent compte qu’on n’est jamais d’accord sur rien ! Mais que, finalement, on est un  bel ensemble ! ».
Joué avec une belle énergie, ce spectacle sur des montages de yourtes dont les poteaux s’emmêlent, nous a paru… assez énigmatique!

Edith Rappoport

Théâtre 13 Seine, 30 rue du Chevaleret,  Paris (XIII ème) jusqu’au 27 octobre. T. : 01 45 88 62 22.

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...