One more thing conception, chorégraphie et montage sonore d’Adi Boutrous

One more thing, conception, chorégraphie et montage sonore d’Adi Boutrous

Nous avions vu ce danseur au festival d’Avignon 2016 dans We love Arabs de l’Israëlien Hillel Kogan (voir Le Théâtre du Blog). Et on avait découvert ici l’an passé Submission d’Adi Boutrous. Ariel Gelbart, Jeremy Alberge, Uri Dicker et le Adi Boutros lui-même, bousculent l’image de la virilité. toujours en mouvement, une heure durant en solos, duos, trios, ou  quatuors. Leur gestuelle précise mais d’une grande douceur et leurs déplacements fluides composent des figures d’une rare sensualité.

© ariel tagar

© ariel tagar

Les corps glissent progressivement les uns sur les autres au sol, parfois à l’avant- scène et forment une sorte de cocon nourricier qui semble redonner de l’énergie à chacun. «Au cours de la pièce, dit Adi Boutros, les personnages créent un espace d’entraide et de partage où ils se sentent libres et en sécurité, où ils se mettent à l’écoute de l’autre et peuvent exprimer des choses qu’ils doivent réprimer dans leur quotidien. »

La pièce débute par une sorte de rituel envoûtant avec un chant en swahili -langue nationale du Kenya, du Congo-Kinshasa et langue officielle de Tanzanie- qui rythme les cérémonies. Ensuite des musiques très variées accompagnent harmonieusement ces artistes qui ont une présence exceptionnelle. Vu les circonstances, le Théâtre de la Ville a dû négocier pendant un mois avec acharnement pour faire venir cette troupe d’Israël! Le public a répondu présent et a applaudi cette belle initiative.

Jean Couturier

Jusqu’au 12 octobre, Théâtre des Abbesses-Théâtre de la Ville, 31 rue des Abbesses, Paris (XVIII ème). T. : 01 42 74 22 77.

 

   

 


Pas encore de commentaires to “One more thing conception, chorégraphie et montage sonore d’Adi Boutrous”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...