Qu’ils crèvent les artistes (suite et non pas fin…)

Qu’ils crèvent les artistes (suite, et non pas fin…)

© x

© x

Tiens, une idée, les évêques de France, puisqu’ils ont obtenu que les églises soient à nouveau complètement ouvertes pourraient inviter des compagnies à jouer dans les églises: c’est Noël et ce serait un beau retour aux sources même du théâtre… Charles Berling, directeur du Théâtre Liberté-Scène Nationale de Toulon, a de nouveau sur France-Inter, exprimé sa colère mais cela semble laisser  de marbre Roselyne Bachelot qui se réfugie dans un prudent silence.

Adrien de Van, le directeur du Théâtre Paris-Villette, avec l’aide d’un cabinet d’avocats, va saisir le  Conseil d’Etat: « Chacun est en droit d’exiger des mesures justes. Et celles-ci ne le sont pas. Chacun est en droit d’exiger que les efforts et les renoncements qui lui sont demandés se basent sur des considérations sanitaires et soient équitables. Et ceux-ci ne le sont pas, puisque le Ministère de la Culture a rappelé lui-même que les lieux de culture étaient parmi les plus sûrs. »

Comme Christian Benedetti, directeur du Studio-Théâtre à Alfortville et à Paris, le Monfort, Edouard Chapot et Mathieu Touzé, directeurs du Théâtre 14 à Paris. Et on peut parier sans grands risques que le mouvement va faire tache d’huile. Macron l’aura bien mérité: tout le monde ira sans doute voter pour lui… A moins que n’ait lieu -le décret n’est pas encore paru un rétropédalage en règle avec explications confuses: une habitude de ce gouvernement qui n’en est plus à une contradiction près… Bien entendu, nous vous tiendrons au courant du prochain épisode de ce triste feuilleton que Jean Castex et Emmanuel Macron auraient pu nous épargner…

Philippe du Vignal


Archive pour 12 décembre, 2020

Qu’ils crèvent les artistes (suite et non pas fin…)

Qu’ils crèvent les artistes (suite, et non pas fin…)

© x

© x

Tiens, une idée, les évêques de France, puisqu’ils ont obtenu que les églises soient à nouveau complètement ouvertes pourraient inviter des compagnies à jouer dans les églises: c’est Noël et ce serait un beau retour aux sources même du théâtre… Charles Berling, directeur du Théâtre Liberté-Scène Nationale de Toulon, a de nouveau sur France-Inter, exprimé sa colère mais cela semble laisser  de marbre Roselyne Bachelot qui se réfugie dans un prudent silence.

Adrien de Van, le directeur du Théâtre Paris-Villette, avec l’aide d’un cabinet d’avocats, va saisir le  Conseil d’Etat: « Chacun est en droit d’exiger des mesures justes. Et celles-ci ne le sont pas. Chacun est en droit d’exiger que les efforts et les renoncements qui lui sont demandés se basent sur des considérations sanitaires et soient équitables. Et ceux-ci ne le sont pas, puisque le Ministère de la Culture a rappelé lui-même que les lieux de culture étaient parmi les plus sûrs. »

Comme Christian Benedetti, directeur du Studio-Théâtre à Alfortville et à Paris, le Monfort, Edouard Chapot et Mathieu Touzé, directeurs du Théâtre 14 à Paris. Et on peut parier sans grands risques que le mouvement va faire tache d’huile. Macron l’aura bien mérité: tout le monde ira sans doute voter pour lui… A moins que n’ait lieu -le décret n’est pas encore paru un rétropédalage en règle avec explications confuses: une habitude de ce gouvernement qui n’en est plus à une contradiction près… Bien entendu, nous vous tiendrons au courant du prochain épisode de ce triste feuilleton que Jean Castex et Emmanuel Macron auraient pu nous épargner…

Philippe du Vignal

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...