Adieu Dominique Darzacq

Adieu Dominique Darzacq

3CbQI_-m2Y8vAI-r3NWiU82kUAYJOy_RjSohNTK8POC_42ZO1Pnh7mRKNBKavW5kgzmoLg=s152Disparue à quatre-vingts huit ans, elle dirigea la revue de l’A.T.T.A.C, mais écrivit aussi dans Connaissance des arts, Révolution, Théâtre d’aujourd’hui…
Dominique Darzacq connaissait très bien le monde du spectacle contemporain et publia des livres  comme C’était du théâtre comme il n’était pas à prévoir mais comme il est à espérer (1985) sur le théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, mais aussi L’Abécédaire Heyoka Sartrouville (1999); son épouse Martine Spangaro décédée en juin dernier (voir Le Théâtre du Blog) travailla aux côtés de Claude Sévenier, le directeur du Théâtre de Sartrouville. Elle aura aussi eu une grande activité au Syndicat professionnel de la critique de théâtre, de musique et de danse et elle en avait été faite vice-présidente d’honneur.

Mais son œuvre la plus remarquable fut sans doute pour TF I le tournage de documentaires Mémoire du théâtre sur notamment Hubert Gignoux, Roger Planchon, René Allio, Jean-Pierre Vincent, Jorge Lavelli, Aurélien Recoing, Pierre Vial, Antoine Bourseiller… Ces documentaires, de par la qualité des metteurs en scène qu’elle avait interviewés, seront de précieux repères pour l’histoire du théâtre contemporain.

 Malade depuis longtemps, elle gardait cependant  la tête haute et allait encore souvent au spectacle. Avec elle, disparaît une journaliste aux avis souvent tranchants mais d’une honnêteté scrupuleuse et qui aura été une des figures  de la critique théâtrale.

Philippe du Vignal


Archive pour 11 janvier, 2021

Adieu Dominique Darzacq

Adieu Dominique Darzacq

3CbQI_-m2Y8vAI-r3NWiU82kUAYJOy_RjSohNTK8POC_42ZO1Pnh7mRKNBKavW5kgzmoLg=s152Disparue à quatre-vingts huit ans, elle dirigea la revue de l’A.T.T.A.C, mais écrivit aussi dans Connaissance des arts, Révolution, Théâtre d’aujourd’hui…
Dominique Darzacq connaissait très bien le monde du spectacle contemporain et publia des livres  comme C’était du théâtre comme il n’était pas à prévoir mais comme il est à espérer (1985) sur le théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, mais aussi L’Abécédaire Heyoka Sartrouville (1999); son épouse Martine Spangaro décédée en juin dernier (voir Le Théâtre du Blog) travailla aux côtés de Claude Sévenier, le directeur du Théâtre de Sartrouville. Elle aura aussi eu une grande activité au Syndicat professionnel de la critique de théâtre, de musique et de danse et elle en avait été faite vice-présidente d’honneur.

Mais son œuvre la plus remarquable fut sans doute pour TF I le tournage de documentaires Mémoire du théâtre sur notamment Hubert Gignoux, Roger Planchon, René Allio, Jean-Pierre Vincent, Jorge Lavelli, Aurélien Recoing, Pierre Vial, Antoine Bourseiller… Ces documentaires, de par la qualité des metteurs en scène qu’elle avait interviewés, seront de précieux repères pour l’histoire du théâtre contemporain.

 Malade depuis longtemps, elle gardait cependant  la tête haute et allait encore souvent au spectacle. Avec elle, disparaît une journaliste aux avis souvent tranchants mais d’une honnêteté scrupuleuse et qui aura été une des figures  de la critique théâtrale.

Philippe du Vignal

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...