L’Université populaire du Théâtre 14 à Paris : rencontre avec Édouard Chapot

 

L’Université populaire du Théâtre 14 à Paris : rencontre avec Édouard Chapot

Theatre _14_photo_Diane_Arques_Adagp_LR04

©Diane Arques

Arrivés à la tête de ce théâtre d’arrondissement en janvier 2020, Édouard Chapot et Mathieu Touzé ont dû fermer la salle au public dix semaines plus tard. Loin de se décourager, ils se sont adaptés à la nouvelle donne. Des programmations sans cesse remaniées, de réouvertures en fermetures.  «Nous sommes, disent-ils, des professionnels des retrouvailles!»

 En attendant, ils  ont ouvert un site internet multi-fonctions où ils proposent des événements autour de la programmation et des artistes associés à la saison. «C’était dans le projet initial que nous avons présenté à la Ville de Paris: partager le théâtre comme outil de pensée, dit Édouard Chapot. On avait déjà créé le Club 14 en fin de soirée, avec danse et conférences comme celle de l’astrophysicien Jean-Philippe Uzan.

Avec le confinement, l’idée nous est venue de réunir artistes, philosophes et scientifiques sur un site, pour montrer tout ce qui peut se faire autour du théâtre et  offrir des outils pour penser le monde.» Rencontres littéraires avec l’écrivaine camerounaise Léonora Miano ou le romancier et scénariste Philippe Besson mais aussi conférences de philo interactives d’Ollivier Pourriol qui prend le cinéma pour appui et auquel on peut poser des questions en direct. Le premier Cinéphilo: Rester humain dans un monde digital, un thème d’actualité…

Cette Université populaire offre aussi des livres recommandés par les intervenants: une bibliothèque numérique a été ainsi créée en partenariat avec Paris-Bibliothèques et chacun pourra y télécharger un choix raisonné d’ouvrages… Et au Théâtre 14, le travail continue avec un plateau ouvert aux compagnies déjà programmées et à celles qui ont des projets. Il y a aussi des ateliers où viennent acteurs confirmés et élèves des conservatoires, dirigés par des metteurs en scène. Les artistes ont en effet besoin de  travailler et se rencontrer. Et l’équipe du Théâtre 14 s’était mise aussitôt au service des écoles du Sud parisien.

« Nous ouvrons, dit Édouard Chapot, un nouveau volet avec les étudiants. Ils souffrent d’isolement technique et social, n’ont pas tous Internet et se contentent de la 4 G sur leur téléphone mobile. Le véritable enjeu: garder le lien avec le public. Le numérique a été un outil pour contrer la fermeture mais on en voit les limites, alors que le théâtre offre un temps partagé où l’on peut vivre quelque chose en commun, tout en étant seul.»

Mireille Davidovici

Cinéphilo  les 3 mars, 10 avril, 29 mai et 12 juin.

https://theatre14.fr/index.php/universite-populaire et Youtube

 

 


Autres articles

Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...