Entropie, chorégraphie de Léo Lerus, musique de Gilbert Nouno et Léo Lérus

Entropie, chorégraphie de Léo Lerus, musique de Gilbert Nouno et Léo Lérus

© J. Couturier

© J. Couturier

Une création de cinquante-cinq minutes avec une parfaite communion de la danse de la musique et de la lumière. Sur le plateau nu de la salle Gémier, Léo Lérus est entouré de trois danseurs, Ndoho Ange, Maeva Berthelot et Shamel Pitts. Il a dansé pour Wayne McGregor, la Batsheva Dance company et la LEV Dance company, des troupes à la «physicalité» réputée.

La musique vient peu à peu envahir le corps des artistes, d’abord à un rythme très lent puis associée à des fulgurants mouvements asynchrones. Le gwoka est un genre musical né en Guadeloupe dont la base rythmique est le tambour. Lors des «léwoz», des rassemblements populaires nocturnes, le public forme un cercle avec, en son centre, des danseurs qui font irruption et donnent vie à cette musique.

Nous en découvrons ici un équivalent et l’énergie comme l’engagement des quatre  interprètes est impressionnante, qu’ils soient en solo, en duo, en groupe. Ils sont aussi parfois spectateurs les uns des autres. Le rythme accompagné de constantes variations lumineuses jusqu’à l’obscurité renforce l’aspect rituel et intime de cette chorégraphie. A découvrir…

Jean Couturier

Spectacle joué à Chaillot-Théâtre national de la Danse, 1 place du Trocadéro, Paris ( XVI ème) les 27 et 28 mai. T. : 01 53 65 31 00, les 27 et 28 mai. theatre-chaillot.fr/fr/saison-2020-2021/entropie
Reprise au Carreau du Temple, Paris au festival June Events. www.atelierdeparis.org/junevents/

 

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...