Entretien avec Nikola Arkane

Entretien avec Nikola Arkane

© x

© x

- Il y a un bon moment que vous n’êtes plus une débutante?

-Non! Quand j’avais vingt-et-un ans, j’ai été auditionnée et j’ai joué dans une « grande illusion » à Belfast, un spectacle de magie de Cahoots N.I. qui est  une compagnie de théâtre pour enfants à la réputation mondiale. J’y ai rencontré le merveilleux inventeur et illusionniste Rafael. Pouvoir travailler dans ma ville au quotidien pendant un mois m’a fait reconsidérer mon projet initial d’être actrice et je suis devenue magicienne professionnelle.

- Comment avez-vous appris ?

-J’ai alors reçu en cadeau un livre Mark Wilson’s Course in Magic et dans ce spectacle de magie théâtrale, j’ai pu en découvrir les coulisses et le fonctionnement. Tout cela m’a inspiré. Chaque soir, j’apprenais des tours de cartes et des fioritures (étonnamment, j’étais assez bonne pour ça).
La première fois que j’ai pris un jeu en mains, j’ai su très bien le mettre en éventail ! Comme si j’utilisais naturellement mes mains pour le faire… Le club de magie local
The Ulster Society of Magicians m’a été d’un grand soutien. De la présentation de mon travail aux soirées du club, aux conventions, en passant par mon élection de première femme présidente du club en 2012. On m’a donné l’opportunité d’organiser le festival Belfast MagiCon quatre ans plus tard en engageant des artistes du monde entier dans ma ville natale comme Roberto Giobbi, Shane Cobalt, Malin Nilsson, Rafael, John Lenahan mais aussi de nombreux artistes locaux.

Depuis mes modestes débuts avec Cahoots N.I, cette compagnie et son metteur en scène Paul Bosco Mc Eneaney m’ont embauchée comme « spécialiste des boîtes » durant les dix années suivantes. J’ai pu aller en Irlande du Nord avec Math ‘a’ Magic qui est devenu, par la suite, un grand spectacle interactif Mathematical Mysteries avec Danny Carmo. Il a été en tournée deux fois aux Etats-Unis, avec un public allant de 300 à 3.000 personnes.

Depuis 2018 à mes débuts dans le close-up, j’ai eu de formidables opportunités. Entre autres,ont contribué à façonner l’interprète que je suis devenue aujourd’hui, l’I.B.M British Ring qui m’a élu première à leur concours de close-up en 2019,mais aussi Davido du Magic Club de Norvège, Benjamin Barnes du Chicago Magic Lounge, Jack Goldfinger du Magic Castle à Hollywood et Mystique à Stockholm.

Enfin Tom Stone m’a aidé à me rappeler que je peux faire tout ce que je veux; après suivi ses cours d’été il y a trois ans à l’école folklorique suédoise, j’ai commencé à penser différemment à mon personnage et à la magie : j’ai appris qu’il n’y a pas vraiment de règles et je comprends maintenant comment intégrer un vrai « détournement » dans mes spectacles, et au-delà du plaisir !

J’ai eu beaucoup de chance mais je n’ai pas non plus attendu que les choses arrivent. Si on veut quelque chose, il faut aller le chercher ! J’aime particulièrement jouer mon personnage FizzWizzPop dans des spectacles pour enfants et celui de Nikola Arkane, dans les close-up pour les adultes.

Quand j’ai découvert les ouvrages de Tommy Wonder (1953-2006) il y a deux ans, j’ai réalisé que j’attendais de les lire de toute ma vie et j’aurais vraiment aimé pouvoir le rencontrer. Je suis magicienne depuis peu mais j’ai toujours voulu pratiquer une chose que personne d’autre n’avait fait auparavant. Cela ne m’intéresse pas du tout de copier.. Avec Tommy Wonder, j’ai trouvé un homme partageant la même passion et la même réflexion que moi. Mais je vous révèle un secret : je suis obsédée par Paul Harris et Max Maven. Ils m’intriguent et m’amusent énormément, à la fois par leur écriture et leur création.

La magie épique me passionne! Pour moi, elle doit vous attirer et changer la façon dont vous croyez que le monde fonctionne. Et sii elle est dramatique et théâtral eavec une musique émotionnellement captivante, je suis là ! Quand j’ai commencé à jouer comme actrice dans la magie, le théâtre m’a beaucoup influencé. Un de mes objectifs :trouver un équilibre et mêler ces deux arts pour rendre mes performances, immersives.

-Quel conseil à un débutant ?

SORTEZ et JOUEZ. Dites oui à tout. Essayez et n’ayez pas peur d’échouer : en échouant, vous deviendrez meilleur. Ce n’est jamais aussi mauvais que ce qu’en dit votre tête !J’ai été reconnaissante de l’opportunité que cette pandémie m’a offerte et toute cette année, j’ai installé comme un studio dans ma petite chambre à Belfast, que j’appelle mon « isolation », une station diffusant des spectacles de magie partout .
Internet m’a permis de créer dix-sept nouveaux personnages et spectacles en deux mois. Etre confinée a libéré mon imaginaire et je me sens plus connectée que jamais avec mes confrères, mes amis et ma famille. J’ai aussi grandi pour apprendre à créer un bon son, de bonnes lumières et les technologies suffisantes pour présenter mon travail à l’écran. Et par la suite, je crois que j’utiliserai ces compétences.

Les magiciens ont testé et travaillé ce nouveau médium, sans doute plus loin que n’importe qui… Heureusement, tout le monde a été prêt à partager, à parler et aider à la progression de ce mouvement virtuel. Irlandaise et originaire de Belfast, j’essaie de le faire entrer dans mon travail, que ce soit à travers la narration, la musique ou la langue que j’utilise. Il est vraiment important d’être sans équivoque et de se démarquer. Alors, n’ayez jamais peur d’être qui vous êtes.

-Et en dehors de la magie ?

-Je passe tout mon temps ou presque à réfléchir, explorer,écrire, regarder,puis répéter et créer de la magie ! Mais j’adore aussi lire et plus récemment des bandes dessinées. Cette année, j’ai aussi appris à imprimer en 3 D, à programmer un circuit Arduino et à créer des accessoires magiques. Et j’ai publié deux livres : In Plain Sight, un travail expérimental en close-up et Pop!, une exploration pour jeune public avec mon personnage FizzWizzPop.

Sébastien Bazou

FizzWizzPop www.fizzwizzpop.com

Nikola Arkane https://www.arkanemagic.com/

 


Pas encore de commentaires to “Entretien avec Nikola Arkane”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...