Cerebro, de et avec Matthieu Villatelle

Cerebro, de et avec Matthieu Villatelle

Ce magicien spécialisé dans ce qu’on appelle le mentalisme, fait participer quelques personnes du public à son spectacle, pour « décrypter certains comportements et développer leur intuition.» Tout en jouant cartes sur table à la fin, il ne cache pas que ce fameux mentalisme -très à la mode en ce moment- est fondé pour une bonne part sur l’observation, la manipulation, voire le trucage. Mais bien entendu sans rien dévoiler de ses techniques.

« Mentaliste depuis plusieurs années au sein de la compagnie Le Phalène/Thierry Collet, la croyance a toujours été une des questions centrales de mon travail. Les discussions et ateliers avec les spectateurs m’ont permis de me rendre compte que les gens étaient beaucoup plus enclins à croire et à faire confiance lorsqu’ils étaient face à des capacités qu’ils ne comprenaient pas. Très rapidement, avec quelques expériences, les gens peuvent penser qu’un mentaliste possède des capacités hors normes comme la lecture de pensée par exemple. »
Dans 
Cerebro, il réussit à étonner le public avec des tours et/ou expériences tout à fait troublantes et qui font autorité, même quand on sait qu’il y a forcément un fonctionnement particulier qui échappe à notre logique. Bref, le lavage de cerveau n’est pas loin…

©x

©x

Matthieu Villatelle entre autres expériences, commence par deviner où se trouve une pièce cachée dans l’une des mains d’une jeune femme qui lui déclare pourtant « être une bonne menteuse », et cela trois fois de plus. Puis il prend une barre de fer qu’il fait examiner ( mais assez vite!) par le premier rang de spectateurs. Il demande à l’un d’eux de venir placer la dite barre sur sa poitrine et de la pousser contre la sienne. Bizarrement, cette barre va se tordre sans aucun problème…

Puis entre autres expériences, Matthieu Villatelle vers une caisse de verre cassé sur quelques mètres, puis pour faire bonne mesure, brise une bouteille avec un marteau dont il répand quelques morceaux. Et demande à une jeune femme d’y marcher pieds nus ce qu’elle refusera de faire. Le magicien qui a gardé le col de la bouteille cassée, le place alors sur un socle en bois et l’enferme dans un des quatre sacs en papier qu’il a posés sur une table. Mais il  change soigneusement la place de chacun. Un spectateur est prié, après s’être concentré, de venir donner un bon coup de poing sur les trois sacs vides qu’il choisit. Mission accomplie sans blessure !

Matthieu Villatelle ouvre alors le dernier sac, où se trouve, bien entendu, celui où il a placé le col de la bouteille cassé. Fascinant pour un public visiblement passionné par le para-normal comme plusieurs l’avoueront au magicien mais impossible, ici bien sûr, de distinguer le vrai du faux : c’est même la base du mentalisme. Mais il y a de quoi s’étonner et s’interroger sur le fonctionnement de notre cerveau et les méthodes de persuasion qui ont envahi le monde d’aujourd’hui.

Savoir manipuler la réel mais aussi et surtout l’attention du public: Matthieu Villatelle sait faire cela avec virtuosité et modestie, ce qui n’est pas incompatible. Juste un bémol, ce court spectacle d’une heure mériterait d’être mieux mis en scène mais rien de grave et surtout que cela ne vous empêche pas d’aller le voir.

Philippe du Vignal

Jusqu’au 31 octobre, Théâtre de Belleville, 16 Passage Piver, Paris (XI ème). T. : 01 48 06 72 34.

 

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...