Abysse de Jón Atli Jónasson, traduction de Raka Asgeirsdottir et Claire Béchet, mise en scène de Raka Asgeirsdottir

Abysse de Jón Atli Jónasson, traduction de Raka Asgeirsdottir et Claire Béchet, mise en scène de Raka Asgeirsdottir

ABYSSE PHOTOSHOOT - IMG_5543 - 27 septembre 2021

© cie Asgeir

   Qui dit Islande, dit mers boréales, récits de marins et naufrages… Ici, l’aventure d’un pêcheur est transfigurée par  une écriture simple et poétique. Le 11 mars 1984, le chalutier MS Hellisey coule corps et biens en pleine tempête au large des côtes islandaises. Un seul rescapé : Guðlaugur Friðþjófsson qui réussit à nager pendant des heures dans l’eau glaciale pour regagner la terre ferme. Son témoignage défraya la chronique et inspira à Jón Atli Jónasson un monologue où le quotidien d’un être frustre prend des allures d’épopée… Abysse a connu une belle carrière depuis sa création au Théâtre de Reykjavik en 2009. Couronné par le prix Gríman (le Molière islandais), ce texte a été mis en scène un peu partout en Europe. Le cinéaste Baltasar Kormákur s’en est inspiré ainsi que du fait divers pour réaliser Survivre (2012)

     Sur l’écran en fond de scène, vogue un chalutier contre vents et marées. Charles Van de Vyver, aussitôt entré en   scène, impose une présence charnelle à son personnage. Il nous transmet la saveur des mots simples où il évoque     son quotidien. Nous le suivons au petit matin dans les ruelles venteuses du port et nous nous embarquons avec lui sur le chalutierL’auteur fait revivre autour de lui l’équipage: café, cigarettes, bavardages et silences, mais aussi la fatigue… Puis le récit bascule dans le cauchemar,  un combat s’engage entre l’homme et les éléments mais un oiseau le guidera vers des horizons apaisés.

La réalisation dépouillée et la sobre direction d’acteurs de Raka Asgeirsdottir donnent toute sa place à un texte dense dont l’auteur, à la fois dramaturge, scénariste et romancier, est l’un des fondateurs du Mind Group, une association européenne de théâtre expérimental. La metteuse en scène, qui est traductrice, a contribué à la découverte de nombreuses pièces islandaises en France, en organisant des festivals de lecture comme L’Islande côté théâtre à l’ancien T.E.P.en 2004 et Islande, terre de théâtre au Théâtre 13/Seine il y a deux ans.

Mireille Davidovici

 Spectacle vu le 4 décembre à Anis Gras-Le Lieu de l’Autre, 55 avenue Laplace, Arcueil (Val-de-Marne).

Du 5 janvier au 16 mars (les mercredis) à La Flèche-Théâtre, Paris (XI ème.)

 Les Enfants de Dimmuvík, le premier roman de Jón Atli Jonassón est paru aux éditions Noir sur blanc.

 

 

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...