Imperfecto chorégraphie, mise en scène, costumes et interprétation de David Coria et Jann Gallois

©x

©J. Couturier

Imperfecto chorégraphie et mise en scène de David Coria et Jann Gallois

 

Accompagnés par un ensemble exceptionnel: le chanteur David Lagos, Alexandro Rojas au piano et au clavicorde, Daniel Suarez aux percussions, David Coria et Jann Gallois s’engagent dans une succession de duos et solos pleins de surprises. Jann Gallois, issue du hip hop -nous avions apprécié ici même le dernier solo, Samsara- entre en longue robe pailletée. Elle présente oralement cette pièce comme si nous assistions à une soirée de gala. David Coria s’approche lentement d’elle en croquant une pomme, puis la déshabille. Le couple qui se découvre mutuellement, a des gestes hésitants. Mais à la fin de ce spectacle d’une heure dix, ils se retrouvent pour un pas de deux tendre et sensuel…

 David Coria danse un flamenco aux impulsions sauvages accompagné par David Lagos, un chanteur  qui collabore souvent avec Israel Galvàn. Jann Gallois est soulevée par ces musiques qui libèrent son corps : à des portés d’une belle sensualité, succède une lutte corps à corps. Certaines images rappellent celles que créait Pina Bausch au Tanztheater de Wuppertal; entre autres, les musiciens, consommant des pommes en avant-scène, accompagnent David Coria revêtu d’une longue robe de soirée et d’un chapeau andalou, alors qu’au lointain, Jean Gallois ondule en changeant de costume. Le vaste plateau de la salle Jean Vilar, dont le fond de scène reste éclairé, sert d’écrin à cette rencontre originale d’une grande beauté plastique et théâtrale. Une découverte !

 Jean Couturier

Du 11 au 13 février, Chaillot-Théâtre National de la Danse, 1 place du Trocadéro, Paris ( XVI ème). T. : 01 53 65 3100.
Cette cinquième biennale d’art flamenco a lieu jusqu’au 18 février.

 

 

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...