Jungle Book Reimagined, chorégraphie d’Akram Khan (en anglais surtitré en français)

Jungle Book reimagined, chorégraphie d’Akram Khan (pour enfants et adultes, en anglais, surtitré en français)

 

Le critique Jean-Louis Bory (1919-1979) n’avait pas mâché ses mots en 68 au micro du Masque et la Plume quand il parlait du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling adapté en dessin animé par Walt Disney: «Ce film est une atteinte à la dignité animale, avilissant, monstrueux et laid. (…) Alors que l’écrivain montre justement qu’il y a un ordre rigoureux et une dignité dans le monde animal. »

©x

©x

Dans cette adaptation, le chorégraphe s’oppose à la vision anthropomorphique du film: ses danseurs incarnent dignement les animaux, avec des postures très crédibles, que ce soit la meute de loups ou les Bandar-log, un groupe de singes que l’enfant Mowgli rencontre au premier acte. Bagheera, la panthère noire a une grâce féline et avec son aide, Baloo, l’ours danseur, elle cherche à protéger l’enfant perdu.
Akram Khan reprend ici la scénographie qu’il avait utilisée dans son solo Desh en 2012 (voir Le Théâtre du Blog): les dessins d’Adam Smith, projetés à l’avant-scène sur un rideau de tulle transparent ou sur le mur du fond, donnent vie à certains animaux du récit, alors que les autres sont incarnés par les artistes.

Comme dans ses récentes créations, Akram Khan aborde la question du changement climatique et de ses conséquences, entre autres : la crise migratoire. Et l’action se passe dans une métropole envahie par les eaux où les hommes en sursis et le monde animal essayent de survivre : «Nous vivons actuellement des temps incertains et sans précédent, dit-il. Pour notre espèce mais aussi pour toutes celles de la planète. » Ici, dans cette forme hybride réussie, les personnages de Rudyard Kipling sont reconnaissables et les choix d’Akram Khan, tous excellents et. Mais quant au rapport scène-salle (c’est une production dans le cadre du Théâtre de la Ville hors les murs), nous aurions aimé qu’il y ait plus de proximité avec le public.

Jean Couturier.

Le spectacle a été joué du 15 au 26 mai, au Théâtre du Châtelet, 2 rue Édouard Colonne, Paris (Ier) T. : 01 40 28 28 28.

 

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...