Mr Z ou Thierry Baudrillart

Mr Z ou Thierry Baudrillart

«Mon premier déclic remonte à l’âge de huit ans, dit-il, quand un de mes oncles a réalisé un tour de cartes, lors d’un repas de famille. J’avais deux livres de magie à la maison et j’essayais de m’initier avec beaucoup de difficultés. Je m’endormais en voulant faire rêver les gens et posséder le pouvoir de les rendre heureux grâce à la magie. Un rêve qui s’est enfoui pendant longtemps, avant de ressurgir des dizaines d’années plus tard.

En 2008, il franchit le premier pas, au mariage de sa sœur où il mêle théâtre et magie pendant vingt minutes, avec un personnage proche d’Antonio Banderas dans Desperado et il reçut une belle ovation. Ensuite il commença à apprendre avec un ami magicien. La même année, ses voisins lui ont demandé de faire un close-up et il a acheté ses deux premiers DVD : FP, l’arme absolue de J. B. Chevalier et Au Cœur de la magie de Sylain Mirouf. En même temps, il s’inscrit au cercle de magie de Bretagne pour faire évoluer son travail.
Les conférences et
master class lui ont permis aussi d’apprendre mieux et plus vite. En 2016, Roger Chabin, président du Mental Art Magie, l’a encouragé à se présenter au Festival international des stars de la magie et du cirque et d’avoir sur son travail, l’avis de mentalistes expérimentés.

©x

« Mais il y a, dit Mr. Z , des choses pour arriver à progresser. J’ai fait cinq ans de cours de théâtre, ce qui fait travailler diction, déplacements et jeu. J’ai pu ainsi construire mon personnage et remercie tous ceux qui ont cru en moi. Franck, mon ami magicien, a su trouver les bons mots à mes débuts et est toujours présent, chaque fois que j’ai besoin d’un conseil. J’ai aussi rencontré Pierre-Yves, le propriétaire du magasin Abracadabreizh qui est devenu aussi un ami. Arnaud Leray, un metteur en scène extraordinaire et . Gérard Souchet, à mes débuts pour le close-up après le spectacle du Festival international de magie et pour les rencontres avec les artistes…Et récemment, l’OEDM et Antoine Salembier ont su être à l’écoute pour améliorer notre numéro. »

Il possède un atelier de stockage, un autre pour le bricolage et une salle de répétition ; pour les gros spectacles, il a des résidences de plusieurs jours avec ses techniciens dans des salles adaptées. « J’ai maintenant, dit-il, de bonnes compétences en mise en scène, écriture et jeu. Mais aussi en commerce, création, décoration et costumes. C’est indispensable. » Mr.Z a été beaucoup impressionné par le spectacle d’Arturo Brachetti et par le Festival international Vive La Magie à Rennes, ce qui lui a permis d’aller plus loin pour devenir professionnel. « Mikaël Szanyiel, Voronin, Hugues Protat et le duo Scott & Muriel en magie comique, tous excellents dans leur domaine, sont de véritables exemples pour moi. Les spectacles des mentalistes Derren Brown et Victor Vincent m’ont fait comprendre à quel point il fallait travailler dur… J’apprécie beaucoup aussi la magie comique qui a donné naissance à notre Illusionnaute, où je suis sur scène avec Mzelle Pomme.
J’aime bien intégrer des grandes illusions dans nos spectacles de magie théâtralisée. Mentalisme et magie ésotérique, comme les séances de médium à l’époque de la reine Victoria, ont la part belle dans notre univers: nous avons pu ainsi remporter des concours et être sélectionnés au championnat de France FFAP 2022 à Poitiers dans la catégorie : « mentaliste », avec notre
Esprit de Cayce. »

Mr. Z a été impressionné par Close-up, les vrais secrets de la magie (livre et DVD) de David Stone. Et le travail d’Eric Leblon et d’Etienne Pradier ont été pour lui une grande source d’inspiration et de connaissance à ses débuts en close-up et ils le sont toujours. Et pour ses créations, il reste beaucoup influencé par l’univers de Jules Verne, les films de Tim Burton et la folie de ses personnages. Et il a dévoré le livre Théâtre spirite d’Eugène Burger et écoute aussi beaucoup de musiques dont certaines lui ouvrent un chemin à prendre pour un numéro. Il aime aussi créer un personnage à partir des personnes qu’il rencontre au quotidien et en exagérer un ou plusieurs traits de caractère. Et Bernardo (Gene Sheldon) dans Zorro a été une bonne source d’inspiration à ses débuts.

 Il conseille aux jeunes d’intégrer un club ou un groupe de magie, ce qui leur permet d’avancer plus vite. Il faut aussi, dit-il, prendre des cours avec un professionnel. Et après travailler dur les routines, seul, puis en public. « Il faut aussi dit-il, bien réfléchir aux achats car aux débuts, nous sommes souvent boulimiques en matériel… qui finit par rester dans les tiroirs. Et il faut aller écouter conférences, participer à des ateliers  et aller à des festivals. Et, si on a l’esprit de compétition, monter un numéro et le présenter à des concours qui, en France, sont d’un très bon niveau : les particuliers  comme les entreprises veulent de plus en plus avoir avoir des spectacles de qualité. Et il y a une belle effervescence autour de la magie et du mentalisme.  Depuis la fin du confinement, le travail ne manque pas…
Posséder une culture littéraire, musicale et filmique, est selon lui, très important pour développer son imaginaire et plonger son personnage en immersion totale. Aller aussi à des concerts permet aussi de voir les dernières technologies en lumière. 
La pratique de la magie occupe donc la plus grande partie de la vie de Mr.Z mais il fait aussi du VTT et de la course à pied qui sont pour lui, de bons moyens d’entretenir son corps et son esprit. Il part quelques heures en pleine nature pour se ressourcer et aime bien planifier deux randonnées de quelques jours à pied dans l’année, en totale autonomie. Et il aime toujours jouer au basket-ball, voir des matchs de haut niveau et adore le cinéma, une grande source pour lui d’inspiration…

Sébastien Bazou

Interview réalisé le 6 novembre.

Site de Mr Z. : https://mr-z-illusion.fr/

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Mr Z ou Thierry Baudrillart”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...