Adieu Georges Banu

Adieu Georges Banu

 

© J. Couturier

© J. Couturier

Venu de Roumanie en 73,  professeur à la Sorbonne-Nouvelle-Paris III, et critique de théâtre, il était le codirecteur de la revue Alternatives théâtrales et dirigeait aussi la collection Le Temps du théâtre chez Actes-Sud. Georges Banu était parmi les critiques, un de ceux qui auront le mieux connu la formidable éclosion théâtrale des années soixante-dix en France et en Europe et qui ont témoigné avec rigueur des changements radicaux qui se sont produits dans la compréhension des textes, la mise en scène, l’interprétation, l’espace de jeu…

Il a écrit nombre de livres, dont Le Rouge et or sur l’architecture et la conception du théâtre à l’italienne. Mais aussi un essai sur Peter Brook : De Timon d’Athènes à Hamlet et Avec Brecht ? Mais aussi Yannis Kokhos, le scénographe et le héron. Georges Banu avait créé en 90, avec Michelle Kokosowski, l’Académie expérimentale des théâtres qui perdura jusqu’en 2001.

On peut écouter en podcast sur artcena sa dernière rencontre à un apéro-livre à le 5 décembre dernier. 


Philippe du Vignal

 

Lundi 30 janvier aura lieu une messe et une rencontre à l’église orthodoxe roumaine des Saints-Archanges, 9 bis rue Jean de Beauvais, Paris ( V ème)

 


Pas encore de commentaires to “Adieu Georges Banu”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...