Montbéliard, capitale européenne de la Culture (suite)

 Un billet de Jacques Livchine : Montbéliard, capitale européenne de la Culture (suite)

Tout ça n’existait pas avant, on faisait comment  sans Facebook, me demande Edith, qui oublie sans arrêt le nom de sa pathologie qui ne requiert aucun soin; c’est ça l’avantage, puisque, d’Alsheimer, on ne guérit jamais. Moi qui aime beaucoup les philippiques ou autres billets d’humeur pimentés, j’ai été condamné au silence: il y a deux mois, on a supprimé unilatéralement  mon compte Facebook qui avait quatorze ans… Sans aucune explication.

Cela faisait suite à la polémique de l’ouverture de la capitale française de la Culture (voir Théâtre du Blog), quand en le tutoyant du haut de ses quatre-vingt ans. Hervée de Lafond, co-directrice avec moi du Théâtre de l’ Unité, aurait « malmené » le Premier Ministre.  Il ne s’en était point formalisé: les joutes oratoires futures qu’il va devoir livrer, s’annoncent beaucoup plus musclées, que ces sympathiques échanges avec une comédienne « fustigeuse » qui n’en était pas à son premier essai. Ce  pauvre Manuel Valls doit s’en souvenir et Pierre Moscovici avait été victime d’une brigade de jeunes femmes “vigipirate” qui l’avaient mis en slip. Michel Roccard avait subi l’épreuve du tapis rouge vivant, etc. Mais depuis le 16 mars, cela ne décolère pas à Montbéliard et mon compte aurait été signalé par des ennemis travaillant dans l’ombre, ensuite l’algorithme en a décidé ainsi.

 

©x

©A. Lepère

C’est dans l’air du temps ! L’humour et la plaisanterie ont mauvaise presse.  Donc, je reprends la parole mais c’est risqué: les élus de la majorité à Montbéliard ont fait paraître un billet dans le Journal municipal  avec des informations absolument fausses, du style : le Théâtre de l’Unité aurait été viré de Montbéliard en 2000 d’où une vengeance d’Hervée de Lafond… Oui, mais voilà: non seulement l’Unité n’a jamais été viré mais le sénateur- maire de Montbéliard, Louis Souvet, avait tout fait pour que nous restions. Et puis cela gêne certains : sentant venir la mort, il a demandé qu’une oraison funèbre soit prononcée par Hervée de Lafond… C’est triste de voir ces élus du peuple se fourvoyer à ce point et il faut bien préciser que le Théâtre de l’Unité est resté au pays de Montbéliard, à la demande du sous-préfet Bernard Fredin.

Ensuite est née une polémique sur le feu d’artifice réalisé par le Groupe F. : Hervée de Lafond a voulu qu’il y ait l’excellence pour cette cérémonie d’ouverture et que soit mis en valeur le Pays de Montbéliard. Marseille s’est offert ce même Groupe F, pour l’arrivée de la flamme olympique et on parle d’un coût d’un million d’euros… : à mettre en perspective avec ce que l’on pouvait se payer ici!
Chers élus, vous auriez dû remarquer que le feu était synchronisé avec l’hymne du Pays de Montbéliard qui durait quatre minutes et trente secondes. Un final somptueux et Gabriel Attal qui devait juste prononcer un discours et être là une dizaine de minutes, est resté jusqu’à la fin de la cérémonie, ce qui est en soi une vraie victoire.

Pendant ce temps à Calais où existe une Scène Nationale exemplaire: le Chanel,  nous avons droit au même genre de polémique, la municipalité associe le versement d’ une subvention de 645 000 €, au départ du directeur, Francis Peduzzi! Selon quels arguments ? Cette Scène Nationale affiche complet, organise des événements mémorables dans la ville avec Le Royal de Luxe, Zingaro, le groupe F, etc. Avec aussi, une brasserie, un restaurant et une librairie, le lieu est une véritable bulle d’oxygène dans une ville où la chasse aux migrants est un spécialité.
Souvent je me dis qu’il y a trois sortes d’artistes : les artistes en peluche qui flattent le pouvoir, les artistes domestiques et arrangeants, et ceux plus sauvages comme les saxifrages, ces plantes résistantes qui poussent entre les pavés.

Hervée de Lafond avec le Théâtre de l’Unité depuis cinquante ans, et malgré son âge, ne se laisse pas manipuler et revendique une totale indépendance d’esprit et un humanisme sans faille. Cela ne plait pas à tout le monde mais nous ne sommes pas -encore- en Iran ou en Russie.Résistance : le plus beau mot de la langue française…

Jacques Livchine, co-directeur avec Hervée de Lafond du Théâtre de l’Unité

 

 

 


Répondre

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...